Association Française pour le Production Fourragère

Retour sur la Porte Ouverte du Teagasc à Moorepark (Irlande)

Des milliers d'éleveurs ont répondu présents au rendez-vous donné par le Teagasc (la structure de Recherche - Développement irlandaise) à Moorepark, en Irlande pour leur porte ouverte en plein air, le 4 Juillet dernier.


On ne pouvait pas louper l'événement : il était annoncé sur les grands axes, avec parfois des panneaux en 4 par 3m, même à près de 100 km de Moorepark !


Il faut avouer que c'est impressionnant : déjà les milliers de voitures en arrivant sur le parking puis les milliers d'éleveurs, accompagnés pour certains de leur famille, se pressant sur les prairies et qui sont admis par groupes de 100 à 150 personnes au terme d'un exposé introductif sur les grands enjeux qu'aura à relever la filière laitière irlandaise dans les prochaines années (la journée était axée sur la production laitière) et après avoir traversé une sorte de pédiluve (on ne rigole pas avec la biosécurité en Irlande).

Groupe de visiteurs ecoutant l'introduction

Introduction Moorepark


Le parcours est très codifié et on commence par quatre mini-conférences de synthèse sur des thèmes importants pour la production laitière de demain en Irlande :


- Principes d'une production laitière résiliente
- Alimenter le troupeau à l'herbe : comment pouvons-nous faire mieux ?
- Faire de l'élevage une carrière attractive et enrichissante
- La vache parfaite

the perfect cow


Les orateurs font un constat de la situation d'aujourd'hui, expliquent l'objectif pour demain, le chemin restant à parcourir et les solutions pour y parvenir. Ils utilisent beaucoup le « nous », un peu le « vous ». L'ensemble donne l'impression que les éleveurs sont intégrés dans une filière qui s'est donné un objectif, et que tous vont dans le même sens. Les propos sont le plus souvent positifs ; la filière est présentée comme dynamique, créatrice d'emplois (6 500 à l'horizon 2025) et les aspects positifs du métier d'éleveurs sont mis en avant. Les éleveurs écoutent patiemment ces conférences de synthèse mais les questions ne fusent pas en fin d'exposé, la plupart étant pressés de continuer le parcours.

conferences introductives


Après ces quatre exposés, le parcours est toujours fléché, mais plus libre ; il y a des démonstrations de pâturage, de résultats de désherbage, et surtout des pôles techniques autour de grands thèmes :


- Grass10 : pôle axé autour de l'augmentation de la productivité et de l'utilisation des prairies en Irlande.
- Avancées de la génétique
- Systèmes de production laitiers rentables
- Vache en bonne santé – lait de bonne qualité
- Investir dans les gens
- Infrastructures des fermes laitières
- Sécurité dans les fermes laitières
- Programme de recherche du Teagasc sur l'alimentation humaine

demonstration de paturage

demonstration de paturage

RESULTATS DE DESHERBAGE


Sur les pôles techniques, on retrouve des panneaux qui traitent chacun d'une problématique. En tout il doit y en avoir une centaine. Leur mise en forme est assez uniforme et ils ont tous un point commun : une partie « take home messages » qui permet de retenir les quelques points clés du panneau, les « messages à rapporter à la maison ». Devant chaque panneau, au moins une personne est chargée de répondre aux questions des éleveurs. Comme énormément de thématiques sont traitées, il y a fort à penser que si un éleveur se pose des questions, il trouvera ce jour-là quelqu'un avec qui en discuter et qui pourra lui apporter des réponses. C'est sur ces pôles techniques que les éleveurs échangent véritablement avec les intervenants, par petits groupes ou en tête à tête, devant les panneaux.

EXEMPLE DE PANNEAU

OPENDAY MOOREPARK


A mon sens, c'est la grande force de cet événement : ne pas se limiter aux seules prairies, aux seules questions de travail, aux seules questions de santé animale mais de traiter de tous ces sujets, avec un panneau par grande question et au moins une personne par panneau pour répondre aux questions. Cette organisation permet à chacun d'en apprendre plus sur diverses thématiques (et pas seulement sur le sujet pour lequel il était venu à la base) et de trouver des réponses à ses questions. Cela demande un grand espace, un nombre d'intervenants conséquent et une coordination qui ne doit pas être aisée mais le rendu est agréable à visiter et efficace.


Les autres point qui peuvent nous étonner sont l'absence de pôle démonstration de matériel (il y a bien quelques machines mais elles sont à l'arrêt et ne semblent pas vraiment attirer les éleveurs) et la présence d'un pôle « chemin d'accès aux pâtures » avec démonstration de plusieurs types de revêtement.

pole chemin moorepark

pole chemin moorepark


On peut également assister à des ateliers tels que : « voulez-vous devenir éleveur ? » ou « comment planifier son futur ? ». En fin de parcours, on trouve quelques stands de partenaires, ou sur les autres thématiques de recherche du Teagasc et un chapiteau où les éleveurs peuvent venir prendre la parole et témoigner sur divers sujets.

MOOREPARK

DO YOU WANT TO BE A FARMER


Il est clair que les diversités de conditions pédoclimatiques en France et en Irlande ne sont pas comparables et que ni la filière laitière, ni le monde agricole en général ne sont organisés de la même façon dans nos deux pays. La porte ouverte du Teagasc à Moorepark n'en reste pas moins un événement riche en enseignement, sur la partie technique comme sur la partie organisationnelle.


Pour retrouver les documents techniques distribués lors de cette journée (en anglais) : https://www.teagasc.ie/news--events/national-events/events/national-dairy-open-day.php

Agathe Legendre
(AFPF, agathe.legendre@afpf-asso.fr)

MOOREPARK


Consulter les autres actualités


 
152355 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
23/10/2017