Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

L'entraide pour mieux réussir sa fenaison. Témoignage de la CUMA de l'Urbise en Saône-et-Loire

Paru en 1998 dans Fourrages n°156 (page 459 à 468)

Auteurs : Rousseau J.P.

Co-auteurs :

Mots-clefs : étude économique, facteur climat, foin, chantier de récolte, Bourgogne, travail

Résumé :

En zone allaitante, la fenaison est l'une des principales pointes de travail. Les presses à balles rondes ont permis aux éleveurs d'augmenter leur capacité individuelle de fenaison. Mais certains, soucieux de réaliser plus rapidement des foins de qualité tout en limitant les coûts, ont choisi de s'entraider et d'investir ensemble dans du matériel plus performant...
5 exploitations de Saône-et-Loire avec des bovins allaitants ont choisi de s'entraider et d'acquérir du matériel de fenaison performant (faucheuse-conditionneuse, faneuse et andaineur grande largeur, presse haute densité à balles carrées). Ce type de chantier permet ainsi de faner de 10 à 20 ha par jour. Par rapport à un chantier individuel avec presse à balles rondes, ce type de chantier est plus économique (-220 F/ha), plus rapide (temps sur la parcelle : -40%) ; d'après une simulation sur 30 ans, le risque de mouiller du foin n'est pas plus faible, mais les foins sont plus précoces (75% des foins pressés avant le 1er juillet contre 55% avec le chantier individuel). Ce mode d'organisation suppose diverses conditions : proximité, confiance mutuelle, bonne organisation, même gestion du risque climatique...

Télécharger l'article


< retour



 
173010 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018