Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Risques climatiques et sécurités fourragères selon les régions d'élevage. Cas de la sécheresse.

Paru en 1998 dans Fourrages n°156 (page 541 à 555)

Auteurs : Pflimlin A.

Co-auteurs :

Mots-clefs : système fourrager, facteur climat, France, sécheresse, système d'élevage

Résumé :

Depuis 1976, la France a subi une dizaine de périodes de sécheresse, plus ou moins marquée et étendue. Sans attendre d'être confronté à une nouvelle sécheresse, une réflexion s'impose sur la vulnérabilité des systèmes fourragers et sur les éventuelles solutions de recours.
Les systèmes fourragers sont particulièrement sensibles à la sécheresse. Basés sur les prairies et le maïs, dont les besoins en eau sont les plus importants à une saison de pluviométrie irrégulière (de mai à juillet), les systèmes fourragers sont vulnérables, surtout lorsqu'ils sont spécialisés et les productions animales intensifiées. Face à un déficit fourrager, toujours délicat à évaluer, diverses solutions peuvent être mises en oeuvre, suivant les régions et les systèmes d'élevage : paille, céréales immature, ensilage de maïs grain, surfaces hors SAU. Mais il faut avant tout veiller à rendre les systèmes moins vulnérables (c'est dire sûrs 9 années sur 10) en choisissant des cultures diversifiées, adaptées aux contraintes de milieux eux-mêmes divers.

Télécharger l'article


< retour



 
173010 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018