Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

L'utilisation de l'herbe pâturée et fauchée en référence au potentiel de production des prairies

Paru en 1998 dans Fourrages n°156 (page 589 à 601)

Auteurs : Theau J.P.

Co-auteurs : Coléno F.C., Duru M., Rauzy Y.

Mots-clefs : gestion des prairies, système fourrager, prairie permanente, pâturage, hauteur d'herbe, mode d'exploitation, Midi-Pyrénées, moyenne montagne, diagnostic, nutrition de la plante, somme de températures

Résumé :

L'écart entre la production des prairies et l'herbe réellement prélevée (par les animaux ou fauchée) peut être important. Trois indicateurs sont utilisés globalement pour la sole fauchée et celle pâturée au printemps, afin de dissocier la production d'herbe de son utilisation, et de pouvoir évaluer et concevoir différentes modalités de gestion.
Les pratiques de pâturage et de fauche au sein des systèmes fourragers peuvent être caractérisées en combinant trois indicateurs : l'état nutritionnel des prairies (indicateur de la production), la hauteur d'herbe et les sommes de températures à la date d'utilisation (indicateurs de pertes). Ces indicateurs sont utilisés ici pour la sole pâturée ou fauchée afin de porter un diagnostic sur la constitution des stocks de fourrage de 4 exploitations pyrénéennes. Ils ont permis de hiérarchiser les contraintes liées aux surfaces et celles liées à la gestion en pâturage et en fauche. Ainsi, dans cette étude, les différences de stocks récoltés entre élevages proviennent des pratiques de récolte : proportion de prés de fauche pâturés au printemps, hauteur de l'herbe pâturée, dates de récolte.

Télécharger l'article


< retour



 
173010 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018