Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Valeur protéique et digestibilité du ray-grass anglais en stock sur pied

Paru en 2003 dans Fourrages n°175 (page 379 à 385)

Auteurs : Surault F.

Co-auteurs : Betin M., Emile J.C.

Mots-clefs : ray-grass anglais, gestion du pâturage, valeur azotée, valeur alimentaire, stock sur pied, composition biochimique

Résumé :

Dans les systèmes d'élevage où l'alimentation est centrée sur l'herbe, l'éleveur recherche la maximisation du pâturage, qui peut passer par l'allongement de la saison de pâturage et la diminution des récoltes d'herbe. Cette exigence peut être en partie comblée par la mise en place de stocks d'herbe sur pied au printemps. Mais quelle est l'évolution de la qualité des stocks sur pied dans le cas du ray-grass anglais pâturé ?

Dans un dispositif expérimental en pâturage tournant pour vaches laitières, 6 parcelles (3 paddocks x 2 génotypes) sont conduites en stock sur pied. Ces parcelles sont pâturées jusqu'à 3 dates différentes et des prélèvements à 21, 42, 63 et 84 jours de repousse permettent de suivre l'évolution de la qualité des couverts, évaluée par la composition biochimique et la disparition de la matière sèche in sacco dans le rumen de vaches laitières. Le facteur le plus important permettant de limiter la baisse de qualité des stocks est l'intervalle de jours entre la date de dernier pâturage et la date d'exploitation en stocks. Le deuxième facteur à prendre en compte est le positionnement de la date de dernier pâturage.

Télécharger l'article


< retour



 
173209 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018