Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Evolution des effets non intentionnels de la lutte chimique contre le campagnol terrestre sur la faune sauvage et domestique

Paru en 2014 dans Fourrages n°220 (page 327 à 335)

Auteurs : Coeurdassier M.

Co-auteurs : Berny P., Couval G., Decors A., Giraudoux P., Jacquot M., Queffélec S., Quintaine T.

Mots-clefs : prairie, système fourrager, Auvergne, prairie permanente, variations interannuelles, déprédateur, Franche-Comté, moyenne montagne, diagnostic, lutte raisonnée, faune sauvage, paysage, Arvicola terrestris, dégât, pesticide, campagnol terrestre, bromadiolone, Doubs

Résumé :

Pendant longtemps, la lutte contre les rongeurs a été exclusivement menée avec des anticoagulants. Depuis 1990, des centaines de cas d'intoxications d'autres animaux (rapaces, renards, sangliers...) par ces substances ont été répertoriés en France. Que sait-on des effets non intentionnels des traitements contre les campagnols sur la faune non-cible ? Comment les évaluer ? Quels dispositifs mettre en place pour prévenir les intoxications ? Les indicateurs disponibles montrent que le passage d'une logique de lutte curative à celle d'une lutte préventive a permis de limiter les effets non intentionnels de la bromadiolone. Un arrêté interministériel encadrant l'emploi de cet anticoagulant en plein champ et favorisant les principes de la lutte raisonnée a été promulgué en mai 2014. Les enjeux liés à cette réglementation concernent la validation d'un outil d'aide à la décision développé pour prévenir les intoxications d'espèces non-cibles et la mise en place d'une surveillance standardisée de l'imprégnation de la faune par la bromadiolone et de ses effets non intentionnels.

Télécharger l'article


< retour



 
150995 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
25/09/2017