Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Production et utilisation des prairies avec trèfle blanc en Grande-Bretagne

Paru en 1983 dans Fourrages n°94 (page 19 à 28)

Auteurs : Morrison J.

Co-auteurs :

Mots-clefs : ray-grass anglais, trèfle blanc, pâturage, Grande-Bretagne, production fourragère, association végétale, fertilisation azotée, production animale

Résumé :

En Grande-Bretagne, la production des prairies de graminées moyennement fertilisées est inférieure à celle des associations graminée-trèfle blanc non fertilisées. Par contre, une enquête a révélé que fort peu de prairies comportent une proportion satisfaisante de trèfle blanc.
Les principaux résultats des recherches effectuées par le Grassland Research Institute sur le trèfle blanc sont présentés.
La production de matière sèche d'une association non fertilisée est équivalente à celle d'un raygrass anglais ayant reçu en moyenne 180 kg/ha de N, parfois même 275 kg/ha de N quand une bonne proportion de trèfle blanc a pu être maintenue.
La valeur nutritive du fourrage « ray grass-trèfle blanc » est incontestablement supérieure, pour les ruminants, à celle du ray-grass pur: les quantités ingérées sont supérieures chez les bovins et les ovins; ces derniers semblent, de plus, susceptibles d'utiliser avec une meilleure efficience métabolique le fourrage de telles associations.
Le pâturage en rotation semble assurer de meilleures performances animales grâce à une meilleure persistance du trèfle. 

Télécharger l'article


< retour



 
173209 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018