Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Quelques aspects de la biologie et de la physiologie du trèfle blanc

Paru en 1983 dans Fourrages n°94 (page 49 à 59)

Auteurs : Nösberger J.

Co-auteurs :

Mots-clefs : trèfle blanc, structure de la végétation, facteur milieu, croissance

Résumé :

Le trèfle blanc est une légumineuse de haute qualité fourragère qui se prête bien à une utilisation fréquente (par fauche ou pâture) lorsque les conditions lui sont favorables. Cette espèce est sensible à la sécheresse, son enracinement étant superficiel.
Le trèfle blanc présente une capacité photosynthétique élevée qui ne diminue que légèrement lorsque la feuille vieillit, contrairement à celle des graminées. La surface des feuilles et la longueur des stolons dépendent principalement de la radiation lumineuse, de la température et de la photopériode. Une diminution de la température et de la photopériode réduit la part de la masse végétale totale utilisable comme fourrage. 

Télécharger l'article


< retour



 
173209 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
06/12/2018