Numéro #93

15 mars 1983

Numéro non thématique

Essais de fertilisation minérale sur pâturage et sur prairie de fauche en montagne du Massif Central humide.I-Détermination des doses d'azote et de potasse optimales en condition de pâturage intensif par des ovins

auteur : de Montard F.X. - | co-auteurs : ARNAUD R. - Niqueux M. -

Une série d'essais portant sur la fertilisation minérale de prairies temporaires et permanentes, qu'elles soient fauchées ou pâturées, a été conduite par l'INRA de Clermont-Ferrand pendant une dizaine d'années.L'auteur fait ici la synthèse des résultats d'essais sur prairie permanente et sur dactyle Floréal pâturés par des moutons 4 à 6 fois par an. Dans ce milieu montagnard, une fumure azotée de l'ordre de 25 à 30 kg/ha de N par passage permetune augmentation de 25 à 33 % de la production, qui est alors toute proche de la production maximum possible. Les restitutions d'azote utilisé sont estimées à 150-200 kg/ha de N.Une fumure potassique de 200 kg/ha stabilise les teneurs en potassium vers 2,4 % mais n'entraîne pas de supplément de rendement pour diverses raisons: les exportations sont élevées, les restitutions par les animaux sont concentrées dans les parcs et le sol, sous l'horizon superficiel, est très pauvre en potasse. 

Télécharger l'article

PDF - 899,52 ko