Le Conseil Québécois des Plantes Fourragères : notre homologue transatlantique

Retrouvez l’ensemble des actualités fourragères

prairie au quebec
prairie au canada
Alphonse Pittet

La production fourragère au Québec dans un contexte d’agriculture nordique.

Le Québec, une des dix provinces du Canada, s’étend sur un vaste territoire de 1,668 millions de Km2. Une bonne partie de cet espace est située en région nordique. Les terres cultivables, réparties dans les vallées du majestueux fleuve St-Laurent et des grandes rivières qui s’y jettent représentent à peine 2% de cette immensité. 

Le climat est caractérisé par un hiver long, froid, enneigé, un printemps tardif, court, des étés chauds, avec des périodes de canicules humides, un automne relativement long connu pour l’explosion des couleurs dans les forêts. Les érables à sucre, reconnus à travers le monde pour le sirop tiré de la sève printanière, ont des feuilles qui donnent cette explosion de couleurs au mois d’octobre et cette feuille est l’emblème du drapeau canadien.

Les conditions sont donc favorables à la production fourragère.

D’ailleurs, les prairies cultivées occupent 609 000 Ha, les pâturages permanents ou améliorés s’étendent sur 175 000 Ha. En comparaison, la superficie occupée par les prairies cultivées au Canada est de 5 250 000 Ha et de 21 100 000 Ha aux États-Unis. Durant les dernières décennies, au Québec particulièrement, le cheptel de vaches laitières, de vaches de boucherie, de chevaux pour le travail a constamment diminué entrainant une chute des superficies consacrées au foin et au pâturage. Paradoxalement, les grandes cultures (maïs, soja, céréales) ont progressé pour occuper 1 000 300 Ha. Plusieurs indices nous laissent croire que la situation tend à se stabiliser. 

Les vaches laitières (325 000 têtes) consomment 60% des fourrages produits, suivis des vaches de boucherie, (130 000 têtes) des chevaux de compétition ou utilisés pour le loisir, des ovins et des caprins. Le foin cultivé pour le commerce est une production en croissance. Le marché domestique destiné à l’alimentation des chevaux et l’exportation vers l’est des États-Unis sont les principales destinations.

Les mélanges contenant de la luzerne et des graminées sont semés par les producteurs de lait et de viande pour alimenter les troupeaux de vaches, de moutons. Les marchés spécialisés pour les chevaux ou l’exportation réclament plutôt des mélanges de graminées.

Seule organisation francophone en Amérique du Nord impliqué dans la représentation de la filière, le Conseil Québécois des Plantes Fourragères (CQPF) a pour mission de promouvoir et de représenter l’industrie des plantes fourragères, englobant les secteurs de la production, de la récolte, de la conservation, de la transformation et de la commercialisation des plantes fourragères et des produits fourragers. Fondé en 1987, dirigé par des bénévoles, le CQPF est financé par la cotisation des membres individuels et l’apport financier des membres partenaires. Le CQPF est un des membres fondateurs de l’Association Canadienne pour les Plantes Fourragères (ACPF) et il représente l’industrie auprès du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). 

Partageant une langue commune, une mission assez semblable, nous entrevoyons une collaboration plus soutenue et profitable entre L’AFPF et le CQPF.

Alphonse Pittet, producteur laitier et président du CQPF

Association Francophone pour les Prairies et les Fourrages

  • Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
    Ils ne sont pas installés par défaut.

    Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
    Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

    * un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.
  • Rechercher
  • Newsletter
  • Accès réservé
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.