Numéro #86

15 juin 1981

Le pâturage (2e partie)

En Lorraine : utilisation de prairies permanentes pour la production de boeufs de race laitière, abattus à 27-28 mois

auteur : | co-auteur :

En Normandie, de nombreuses expérimentations ou suivis d'exploitations prouvent qu'il est possible d'intensifier tout en maintenant le type de production animale traditionnel (mises à l'herbe à 14-18 mois puis 26-30 mois; performances animales moyennes entrainant un âge à l'abattage de 30-36 mois, parfois plus).
L'intensification fourragère, à partir des techniques suivantes, relativement simples et demandant peu d'investissements, permet d'augmenter considérablement la production animale à l'hectare :
- pâturage toumant sur 4 ou 5 parcelles,
- fertilisation modérée et raisonnée,
- chargement adapté à la production d'herbe
et au mode de récolte (4 ou 5 bœufs de 1-2 ans par hectare, 3,5 à 5 bœufs de 2-3 ans

en croissance par hectare et 2,5 à 3,5 bœufs à l'engrais par hectare).
Un niveau d'intensification supérieur est atteint lorsque l'on cherche à produire des bœufs de 2430 mois à l'abattage. Le système de production qui en découle pour des veaux nés à l'automne, au pâturage à 6-7 mois puis à 17-18 mois, a également fait l'objet d'études. Le système de pâturage et son fonctionnement sont analysés de façon détaillée.
En Lorraine, la marge de progrès et d'intensification est également considérable, bien que la production des prairies permanentes y soit moindre qu'en Normandie, et surtout moins régulièrement répartie. Le système de pâturage est décrit en détails et des voies d'amélioration sont proposées.

Mots-clés : | | | | | | | |

In Normandy, many trials and observations on farms have shown that it is possible to intensify while maintaining the traditional animal production system (turnout to grass at 14-18 months, then at 26-30 months ; medium animal performances with ages at slaughtering of 30-36 months, sometimes more).
Forage intensification by the following methods, which are relatively straightforward and require little investment, increases animal output per hectare considerably :
- rotational grazing on 4 or 5 paddocks,
- moderate and rotational fertilization,
- stocking-rate adapted to the production of
herbage and the harvesting methods (4 or 5 bullocks 1-2 years old, per hectare, 3.5 to 5 bullocks, in the growth stage, 2-3 years old,
per hectare, and 2.5 to 3.5 fattening bullocks per hectare).
A higher level of intensification is achieved when the aim is to produce 24-30 months old bullocks at slaightering. The production system, which is then, for Autumn-born calves, to turn them out to grass at 6-7 months, and at 17-18 months, has also been investigated. The grazing method and the way it works are analysed in detail.
ln Lorraine, the possible progress and intensification are also considerable, although the productivity of the permanent pastures is lower there than in Normandy, and above all, their yield is less regularly distributed. The grazing system is described in detail, and possible ways of improvement are suggested.

Télécharger l'article

PDF - 448,45 ko