Numéro #230

13 juillet 2017

Le pâturage au coeur des systèmes d'élevage de demain (II)

Suivi à long terme d’une zone de pullulation cyclique de campagnols terrestres : le contrôle raisonné des populations est possible !

auteur : | co-auteurs :

La régulation des populations de campagnols terrestres, de laquelle dépend l'autonomie fourragères des élevages dans plusieurs régions de moyenne montagne, passe par le concept de lutte raisonnée et une batterie d'actions préventives à basse densité. Leur efficacité mesurée pendant 12 ans (deux cycles) dans une zone expérimentale du massif du Jura est présentée ici.Les effets des actions à long terme mises en œuvre par 28 exploitants dans le cadre d'une expérience de lutte raisonnée à basse densité ont été suivis de 2005 à 2016. Dans la plupart des parcelles suivies, elles ont ralenti la phase de croissance et ont permis de maintenir la population à des valeurs inférieures à celles observées dans les zones alentours, parfois même pendant tout le cycle pour certains îlots. Une enquête rétrospective indique, parmi les éléments de la « boîte à outils », l'importance particulière du contrôle des populations de taupe, de la persistance des interventions et de la perturbation régulière du sol. Une approche multifactorielle réunissant plusieurs exploitants est essentielle pour créer une dynamique collective sur une surface suffisante et conserver l'autonomie fourragère requise.

GIRAUDOUX P., COUVAL G., LEVRET A. & al., 2017. Suivi à long terme d’une zone de pullulation cyclique de campagnols terrestres : le contrôle raisonné des populations est possible ! Fourrages n°230, p. 169-176.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | | | |
A long-term study of European water vole population outbreaks reveals that integrated control is possible

From 2005 to 2016, we monitored the effects of the long-term integrated control measures used by 28 farmers who wished to control European water vole populations. On most study parcels, preventive strategies implemented at low population densities slowed the vole's growth phase and maintained local populations at levels below those observed in surrounding areas; in some cases, the effect persisted for the entire population cycle. The results of the study reveal the importance of controlling mole populations, continuously implementing control measures, and persistently disturbing the soil (e.g., via livestock grazing or using farm equipment). To affect a sufficiently large land surface area and maintain farm forage autonomy, it is necessary to adopt a multifactorial approach and unify the efforts of multiple farmers.

Prix 10€
Télécharger l'article

PDF - 1,06 Mo