Numéro #229

06 mars 2017

Le pâturage au coeur des systèmes d'élevage de demain

Le pâturage en France et en Europe : état des lieux et enjeux

auteur : | co-auteurs :

L'exploitation de la prairie par le pâturage est une modalité essentielle de valorisation de la ressource fourragère. Elle est au cœur de nombreux enjeux de l'agriculture et de l'alimentation, en vue d'assurer une alimentation de qualité et en quantité suffisante. Le pâturage permet d'assurer une performance économique des exploitations en réduisant les coûts de production, de relever les défis environnementaux du changement climatique ou de la préservation de la biodiversité et répond aux attentes des citoyens. Pourtant, cette pratique diminue dans un grand nombre de pays, sous l'effet de l'augmentation de la taille des exploitations et de l'incertitude de la ressource fourragère pâturée en réponse aux aléas climatiques. En conséquence, la question du pâturage est inscrite de façon croissante à l'agenda des industries laitières, des distributeurs, et même au niveau législatif dans certains pays. Ceci montre combien le pâturage est partie intégrante d'un système, qu'il convient de bien décrire, en vue de proposer des innovations pertinentes et acceptables.De grandes différences d'intensité du pâturage existent entre pays, entre régions, entre espèces animales et types raciaux. Dans de nombreux pays, la tendance est à la diminution de l'utilisation du pâturage pour alimenter les animaux et en particulier les vaches laitières.Toutefois, les données consolidées manquent sur la pratique réelle du pâturage, l'enregistrement au niveau des exploitations étant rare et fragmentaire. Un mode de calcul est proposé pour estimer la contribution maximale du pâturage à la production animale. Cet article souligne la nécessité de disposer de méthodologies partagées pour mesurer l'usage du pâturage et d'établir une norme partagée au niveau européen. Les valeurs de 6 h/j et 120 j/an, déjà utilisées en Allemagne et aux Pays-Bas, pourraient servir de base à ce standard.

Huyghe C., Van Den Pol-Van Dasselaar A. & Krause A., 2017. Le pâturage en France et en Europe : état des lieux et enjeux. Fourrages n°229, p. 1-10.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Evaluating the current conditions and challenges of livestock grazing in France and Europe

Livestock grazing is central to many important agricultural and dietary issues. However, its use has been declining as both farm size and climate-related variability in forage have increased. Foresight studies examining food security have found that grasslands play an important role in allowing adjustments under different circumstances. Grazing can be used to ensure farm economic performance, address environmental challenges, and respond to consumer expectations. It is drawing ever increasing attention from the dairy industry and product distributors, as well as from legislators in certain countries. However, we currently lack a proper method for quantifying grazing practices (here, we describe a potential way to estimate the maximum contribution made by grazing to livestock production). We also need to establish shared European-level standards (in Germany and the Netherlands, to be considered grass fed, livestock must graze at least 6 h/day and 120 days/year).

Prix 10€
Télécharger l'article

PDF - 405,72 ko