Numéro #144

15 décembre 1995

Les systèmes fourragers de l'Europe laitière : des évolutions et une diversité enrichissantes (2e partie)

En Allemagne, la fin du modèle laitier mixte bavarois ?²

auteur :

En Bavière, les structures d'exploitation laitière sont petites et la densité de population assez importante. Excepté dans les régions de montagne, les exploitations laitières comportent en général aussi un atelier d'engraissement de taurillons. La race Fleckvieh, très largement dominante, présente encore l'avantage d'être une race mixte. Par rapport aux troupeaux Holstein dont les productions laitières sont supérieures, les bonnes performances des taurillons Fleckvieh assurent à leur race une certaine compétitivité, qui dépend naturellement des rapports de prix entre le lait et la viande. La spécialisation laitière prévisible pour la race Fleckvieh va rendre nécessaire le croisement industriel avec des races à viande ; des expérimentations réalisées avec des races à viande françaises donnent des résultats intéressants.
Les systèmes fourragers sont basés sur l'herbe et le maïs ; le zéro pâturage se développe aux dépens du pâturage ; l'ensilage d'herbe tend à être distribué toute l'année. Le maïs serait le fourrage dont le coût de production est le plus bas, grâce aux primes. Il est désormais possible d'acheter ou de louer des quotas, mais la production laitière devrait continuer à se spécialiser, et la proportion de double actifs devrait augmenter encore.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Is there an end to the Bavarian mixed-dairy farming model in Germany ?

The dairy farms in Bararia are small-sized, and the population density is rather high. Except in the mountains, most dairy farms havec also a fattening unit for young bulls. The dominant breed is the Fleckvieh, which has the advantage of being a dual-purpose breed. Although the individual milk production of the Holsteins herds is greater, the good performances of Fleckvieh bulls makes this breed relatively competitive, depending of course on the price ratio between milk and meat. The Fleckvieh breed will likely be specialized in dairying, and this will make industrial crosses with beef breeds necessary : trials with French beef breeds have given interesting results.
The forage systems are based on grass and maize ; zero grazing is expanding ; grass silage tends to be given throughout the year. Maize seems to be the forage with the lowest production cost, thanks to subsidies. It is now possible to buy of hire quotas, but the dairy production will probably go on specializing, and the proportion of people with a dual activity is likely to increase further.

Télécharger l'article

PDF - 717,00 ko