Numéro #135

16 septembre 1993

Nouvelles perspectives pour les légumineuses fourragères II. Les légumineuses pour la pâture

Effets du pâturage ovin sur la production de biomasse et de semences du trèfle souterrain en Crau. Premiers résultats

auteur : | co-auteur :

Sur une prairie de trèfle souterrain (variété Woogenellup), l'effet de la date de pâturage en période de floraison sur la croissance et la production de semences a été étudié. Au cours du printemps, 4 pâturages « flash » sont réalisés (passages rapides de 2 heures 2 jours de suite, avec une périodicité de 3-4 semaines et une charge instantanée de 1 000 brebis/ha). Trois traitements A, B et C correspondant à l'absence de pâturage en début, milieu ou fin de floraison sont comparés à des traitements TP, toujours pâturé, et NP, non pâturé. Ce type de pâturage « flash » ne compromet pas la production ni la régénération du trèfle souterrain, mais en supprimant le passage de la mi-floraison, le nombre de graines et de glomérules est beaucoup moins affecté.

Mots-clés : | | | | | |

The effect of grazing time during flowering on herbage growth on herbage growth and seed production was studied on a stand of subterranean clover (cv. Woogenellup). There occurred 4 “flash” grazings in Spring : animals present during 2 hours on 2 consecutive days, every 3-4 weeks, with a stocking density of 1 000 ewes per ha. 3 treatments, A, B, and C, corresponding respectively to the absence of grazing at the beginning, the middle, and the end of the flowering period, were compared to a treatment with no absence of grazing (TP), and a control (never grazed, NP). These “flash” grazings don’t jeopardize herbage production nor the clover’s regeneration, but when there is no grazing at mid-flowering, the numbers of seeds and of heads are much less affected.

Télécharger l'article

PDF - 308,85 ko