Numéro #106

15 juin 1986

Numéro non thématique

Les exploitations bovines laitières vues à travers une enquête nationale sur les prairies

auteur :

On a pu distinguer dans l'échantillon tiré pour l'enquête sur les prairies, réalisée en 1982 par le S.C.E.E.S., les exploitations « Bovins-lait », c'està-dire celles qui ont 2/3 au moins de leur produit brut assuré par le lait de vache.Par rapport à l'échantillon global, ces exploitations laitières intéressent 30 % de la SAU totale et 35 % des surfaces en prairies. Par ailleurs, on trouve au niveau national, pour le sous-ensemble, les valeurs suivantes pour un certain nombre de critères: taille moyenne des exploitations: 26 ha ; part de la S.F.P. dans la SAU. : 77 % ; part de l'herbe dans la S.A.U. : 64 % ; part de l'herbe dans la S.F.P. : 83 % ; part des prairies semées dans la surface en herbe: 27 % ; part du maïsensilage dans la S.F.P. : 11 % ; part de la surface en herbe ensilée au printemps: 10 % ; dose moyenne d'azote minéral appliqué sur l'ensemble des prairies : 62 kg/ha/an; quantité d'aliments achetés par U.G.B. : 365 kg ; nombre d'U.G.B./ha S.F.P. : 1,2. Les valeurs nationales masquent une grande diversité régionale. Les valeurs régionales trouvées pour le sous-ensemble « Bovins-lait » ont été comparées à celles trouvées pour la totalité des exploitations enquêtées, toutes orientations économiques confondues. Au niveau départemental, les valeurs sont présentées sous forme de cartes ; elles indiquent une certaine diversité intra-régionale.Des recherches de liaisons entre critères ont été entreprises pour tester la cohérence des données recueillies au niveau de chaque département et, dans une étape ultérieure, pour caractériser chaque département par un ensemble de critères les plus explicatifs de la diversité des situations, révélée par cette enquête.Certaines liaisons confirment l'intérêt de deux critères d'intensification fourragère à ce niveau d'analyse qu'est le département: le nombre d'U.G.B./ha S.F.P. et le Coefficient Technique d'Utilisation des surfaces en herbe (C.T.U.) ; ce dernier critère est le rapport de la production disponible (calculée à partir des données parcellaires) sur la production accessible (calculée zone par zone homogène d'un point de vue herbager) ; dans les deux cas ces productions sont exprimées en t M.S./ha/an. 

Mots-clés : | | | |
The dairy cattle farms as seen through a national grassland survey

Within the sample of farms taken by S.C.E.E.S. (an official statistical service in France) for the survey of grasslands carried out in 1982, it was possible to distinguish the "Dairy Cattle Farms", i.e. those farms where at least two thirds of the gross income is constituted by milk.Compared to the total sample, these dairy cattle farms cover 30 % of the total agricultural area and 35 % of the pasture area. Moreover, at the national level, the sub-sample takes the following values, estimated for a number of criteria: average farm size : 26 ha ; proportion of main forage-producing area in agricultural area : 77 % ; proportion of grassland in agricultural area: 64 % ; proportion of grassland in main forage-producing area: 83 % ; proportion of sown pastures in total grassland : 27 % ; proportion of maize grown for silage in main forage-producing area: 11 % ; proportion of pastures cut for silage in Spring : 10 % ; average application of mineral nitrogen on all grasslands: 62 kg per ha per annum ; amount of feeds purchased per Cattle Unit: 365 kg ; number of Cattle Units per hectare of main forage-producing area : 1,2. The national averages conceal the great diversity of the regional values. The latter, as estimated for the sub-sample of « Dairy Cattle Farms » were compared to those of the total sample of farms, of whatever economic specialization. The results are presented on maps drawn for each « départernent » ; they show a certain intra-regional diversity.Studies on the relationships between the different criteria have been undertaken in order to test the coherence of the data collected at the level of each department, and, at a later stage, to characterize each department by a set of explanatory criteria, chosen according to the results of the analysis.A certain number of relationships confirm the interest of two criteria of forage intensification, as analysed at the level of the département: the number of Cattle Units per ha of main forage-producing area, and the Technical Coefficient of Pasture Utilization ; the latter is the ratio of the available production (calculated from the data collected on individual plots) to the potential production (calculated for each homogeneous small region from a stock-rearing point of view) ; both these productions are expressed in tons of DM. per hectare and per year. 

Télécharger l'article

PDF - 1,30 Mo