Numéro #74

15 juin 1978

Numéro non thématique

L'utilisation du sorgho-grain ensilé en plante entière pour la production de taurillons. Résultats obtenus au Centre Expérimental d'Elevage du Sud-Ouest (Soual) de 1972 à 1976

auteur : | co-auteur :

Depuis 1972. l'I.T.E.B., dans le cadre du Centre expérimental d'Elevage du Sud-Ouest, a réalisé un certain nombre d'essais sur l'utilisation du sorgho grain par de jeunes bovins à l'engraissement (veaux issus du troupeau laitier et du troupeau de mères allaitantes). Dans chacun des essais, un lot témoin alimenté avec du mais ensilé en plante entière a permis de situer le sorgho par rapport au mais. Les croissances réalisées par type d'animaux, les consommations et appétits, les indices de consommation et la qualité des carcasses ont été mesurés.
L'efficacité alimentaire de l'ensilage de sorgho plante entière (récolté au stade grain pâteux dur, la proportion de grain dans la plante entière est voisine de 50 %) se situe bien au-dessous des niveaux auxquels on pourrait s'attendre, compte tenu des résultats d'analyse qui le
situent en position à peine inférieure au mais pour l'énergie et légèrement supérieure pour la teneur en azote. Compte tenu de sa très grande appétence, les consommations de ce fourrage sont très supérieures à celles observées avec le mais. La médiocrité de l'efficacité alimentaire pourrait être liée à un phénomène de surconsommation. Il est également possible que les caractéristiques physiologiques du sorgho (sa richesse en tanin, en particulier) influent sur la digestibilité des principes nutritifs. Ces hypothèses mériteraient d'être vérifiées.

Mots-clés : | | | | | | | |
Utilization of ensiled whole plants of grain sorghum for the production of young bulls

Since 1972 the I.T.E.B. has been carrying out in the S.W. France Experimental Centre for Animal Rearing a number of trials on the utilization of grain sorghum by young beef cattle (calves from dairy herds of from suckling cows). In each trial a control lot fed with whole plant maize silage was compared to a lot fed with sorghum silage. The live weight increases achieved by the various kinds of animals were measured, as well as the intakes, the appetites, the consumption indices and the body qualities.
The feed efficiency of the silage made with whole plant sorghum (at the hard waxy stage of the grain, when the proportion of grain in the whole plant is about 50%) is much lower than what could be expected from analyses,
which give an energy content but slightly lower than that of maize, and a slightly higher protein content. Considering the very high palability of sorghum, its voluntary intake is much larger than that which has been observed with maize. Its low feed efficiency could be linked to over-consumption. It is also possible that the physiological characteristics of sorghum (its high tannin content particularly) should influence the digestibility of its nutrients. These hypotheses ought to be examined.

Télécharger l'article

PDF - 678,90 ko