Numéro #210

22 juin 2012

Numéro non thématique

Evolution du statut phosphaté des sols de prairies aux Pays-Bas. Conséquences pour les recommandations de fertilisation

auteur : | co-auteur :

Pour la production et la qualité des prairies, il est nécessaire que le sol soit bien pourvu en Phosphore. Divers types d'analyse de sol existent. Elles peuvent pemettre de déterminer la fertilisation optimale et limiter les pertes en P dans le milieu. L'expérience des Pays-Bas est ici présentée.
Aux Pays-Bas, on utilise depuis longtemps le test P-Al quiest un indicateur de la quantité de réserves de P du sol partiellement mobisables au cours de la période de végétation. Il est utilisé pour les recommandations de fertilisation P aux Pays-Bas. L'étude d'une base de données d'analyses de sol considérable montre que le niveau moyen en P-Al des sols de prairies a peu varié entre 1970 et 2010 (niveau "Suffisant") avec de grandes différences entre régions et entre types de sol. Plusieurs méthodes d'analyses sont comparées. Divers travaux suggèrent de combiner des tests évaluant le P du sol facilement disponible (comme P-CaCl2) avec ceux qui extraient le P disponible (P-Al ou P-Olsen) pour optimiser son efficience d'utilisation. La combinaison de 2 analyses de sol (P-Al et P-CaCl2, ou P-Olsen et P-CaCl2) semble prometteuse pour améliorer les recommandations de fertilisation et l'évaluation environnementale des pratiques ; elle sera prochainement mise en place et utilisée. 

Mots-clés : | | | | | | |
Changes in the phosphorus status of grassland in the Netherlands. Impact on fertilization recommendations

In order to guarantee productivity and soil quality, soil needs to be supplied with adequate phosphorus reserves. Soil analysis helps determine optimal fertilization and helps reduce soil P losses. A study carried out in the Netherlands is presented below. The P-Al test has been used for a long time in the Netherlands to measure P soil reserves that are partially available during the vegetation period (P capacity). The mean P-Al level of grassland soil has barely changed between 1970 and 2010 ('adequate' level), but with wide disparities between regions and different types of soil. Several methods of analysis were compared. Previous studies suggest the idea of combining tests measuring readily available soil phosphorus (P intensity:P-CaCl2) with tests extracting available P(P-Al or P-Olsen) in order to optimize efficient use of P. Combining 2 methods of soil analysis will help improve fertilization recommendations and environmental assessment of these practices. This will soon be introduced and monitored further. 

Télécharger l'article

PDF - 1,69 Mo