Numéro #161

15 mars 2000

Numéro non thématique

Dynamique et lessivage de l'azote nitrique sous couvert de trèfle souterrain

auteur : | co-auteur :

L'utilisation d'une légumineuse, le trèfle souterrain, comme plante de couverture soulève des questions : ne risque-t-on pas de polluer la nappe ? ; quel est le rythme de libération d'azote nitrique sous ce couvert a priori fixateur d'azote ? L'étude de la dynamique de l'azote nitrique sous ce couvert apporte des éléments de réponse...
Un couvert de trèfle souterrain (Trifolium subterraneum L.) a été semé sur une station de drainage pendant 3 ans. La croissance précoce du trèfle souterrain permet de réduire le volume de drainage des eaux et le lessivage de nitrate, notamment en périodes automnale et printanière. Les quantités d'azote nitrique lessivées de septembre à juin sont faibles (18,4 kg/ha et 17,4 kg/ha) les deux premières années et insignifiantes la troisième année en raison de la sécheresse. Les concentrations moyennes en nitrate des eaux de drainage restent élevées (de 36,4 mg/l à 62,7 mg/l). La teneur en azote nitrique du sol est maximale en été à la suite de la minéralisation des résidus racinaires et aériens du trèfle souterrain. L'azote nitrique du sol se localise dans les couches superficielles du sol entre 0-20 cm de profondeur.

Mots-clés : | | | | | | | |
Dynamics and leaching of nitrate under a cover of Subterranean Clover

The use of a legume such as Subterranean Clover (Trifolium subterraneaum L.) as a cover crop raises several questions : is there no risk of polluting the groundwater ? what is the rate of nitrate release under this cover, supposed to be a nitrogen fixer ? Some clues have been given by a 3-year study of the dynamics of nitrate under a cover of Subterranean Clover.
The early growth of Subterranean Clover limited the volume of drainage water and the leaching of nitrate, especially in autumn and spring. The amounts of nitrate leached from September to June were small (18.4 kg/ha and 17.4 kg/ha) in the first two years, and insignificant in the third year, owing to drought. Mean nitrate concentrations in the drainage water remained large (36.4 to 62.7 mg/l). Soil nitrate concentration was largest in summer, due to mineralization of the residues from the roots and above-ground parts of the clover. The soil nitrate was found in the uppermost layers, at a depth of 0 to 20 cm.

Télécharger l'article

PDF - 673,55 ko