Numéro #157

01 janvier 1999

Numéro non thématique

Influence de l'époque de pâturage des regains de prés de Crau sur quelques paramètres de production de la prairie

auteur : | co-auteurs :

Les prairies irriguées de la Crau produisent un foin réputé (AOC), commercialisé dans sa grande majorité. Dans ce climat doux, les regains sont traditionnellement pâturés entre octobre et février par les troupeaux ovins transhumants. Quelle est la valeur de ce fourrage hivernal ? Le pâturage a-t-il une influence sur la production ultérieure de foin ?
Sur une bonne prairie du domaine INRA du Merle, trois modalités de pâturage ont été comparées en observant la production de la prairie (matière sèche et composition floristique avant récolte en foin) : un pâturage intensif d'automne (N), un pâturage intensif de février (F), et deux pâturages intensifs successifs, à l'automne et en février (N+F). La fraction sénescente de la végétation augmente au cours de l'hiver tandis que la valeur nutritive diminue. Après trois années de comparaison, il n'est pas apparu de différence attribuable aux traitements, ni sur la masse végétale disponible pour la récolte en foin, ni sur la proportion entre les espèces dans la végétation. Sur ce type de prairie, il semble donc possible de varier les pratiques pastorales pour mieux les adapter aux besoins des brebis.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Influence of the grazing period of aftermaths on a few production parameters in the Crau meadows

On the irrigated meadows of Crau, hay of repute (with AOC label) is produced and marketed. The local weather conditions make an aftermath growth possible, which is grazed between October and February by transhumant sheep flocks. On a good meadow of the Merle Estate, 3 contrasting grazing treatments were compared, to observe possible changes in herbage production (dry matter yield and botanical composition before cutting for hay) : one intensive autumn graze (N), one intensive February graze (F), and two successive intensive grazes, one in autumn and one in February (N+F). The proportion of senescent matter in the vegetation increased during winter, while the nutritive value diminished. After 3 years, no differences among treatments could be observed, either in the available amount of herbage for hay, or in the proportions of species in the sward. It seems therefore possible to apply diverse methods of grazing management to this type of meadow, to achieve a better adaptation to the requirements of the ewes.

Télécharger l'article

PDF - 1,31 Mo