Numéro #125

15 mars 1991

Numéro non thématique

Diagnostic de l'état de nutrition minérale d'une prairie par l'analyse du végétal : principes, mise en oeuvre, exemples

auteur : | co-auteur :

La connaissance des lois de comportement d'un peuplement prairial en cours de croissance permet de proposer un outil de diagnostic de l'état de nutrition minérale d'une prairie, basé sur les teneurs en azote et en minéraux du fourrage récoltable.
Les relations caractéristiques de ce comportement normal sont décrites : dilution de l'azote et des minéraux au cours de la repousse, relations entre teneurs en azote et teneurs en minéraux. Les principes du diagnostic par interprétation des teneurs sont décrits : détermination de l'écart à une courbe dite normale, effet de la nutrition azotée sur cet écart. Les conditions de mise en pratique de la méthode sont discutées et des exemples sont présentés pour la nutrition phosphatée et potassique. Pour des conditions pédo-climatiques et nutritionnelles variées et pour divers types de végétation, des courbes de références caractéristiques d'états de nutrition minérale différents sont proposées.

Mots-clés : | | | | |

For different grasslands, nitrogen and mineral contents of the herbage at several successive dates throughout the growth period give the basis for two models : dilution equation, and linear relation between mineral and nitrogen contents.
Corresponding reference curves were established for different mineral nutrition status and growing conditions, which lead to a good diagnosis method through herbage analysis. The principles of this method are give, with the deviations from the so-called reference curves, and the effect of nitrogen nutrition on these deviations. The conditions for the practical implementation of this method are discussed, with examples for the phosphatic and potasic nutritions. Characteristic reference curves are proposed for various status of mineral nutrition, corresponding to different pedoclimatic and nutritional conditions and to different types of swards.

Télécharger l'article

PDF - 737,25 ko