Numéro #122

15 juin 1990

Numéro non thématique

Nouvelles méthodes d'estimation de la valeur alimentaire des fourrages. II-Méthodes enzymatiques

auteur : | co-auteur :

Les méthodes enzymatiques de prévision de la valeur alimentaire des aliments peuvent trouver des applications très importantes pour les laboratoires qui désirent prévoir la valeur nutritive des fourrages. De nombreuses méthodes enzymatiques de prévision de la valeur énergétique ont été développées pour les fourrages ; en revanche, il en existe très peu pour la prévision de la valeur azotée.
En général plus précises que les méthodes chimiques, ces méthodes nécessitent de respecter certaines conditions pour une bonne utilisation. Il est nécessaire :
- de suivre rigoureusement le protocole,
- d'introduire des témoins dans chaque série d'analyse,
- de mesurer l'activité de l'enzyme à chaque nouveau lot puisque la dégradation de l'aliment est fonction du rapport enzyme/substrat et peut être différente suivant l'aliment.
Le conditionnement de l'échantillon (séchage et broyage) est également très important à prendre en compte.

Mots-clés : | | | | |

There are considerable applications for enzymatic methods in routine laboratory analysis to predict the nutritive value of feeds. In contrast with many enzymatic methods proposed for predicting the energy value of forages, there are few enzymatic methods for predicting the protein value in the laboratory.
They are rapid, reproducible, economical and require no animals ; they are often more precise than the chemical methods by may require conditions that must be taken into account for a satisfactory laboratory use. It is important to :
- follow exactly the rules of procedure,
- use controls with each series analysed,
- measure the activity of each batch of enzyme because degradation of feeds varies according to the ratio of enzyme to substrate.
Standard preparations of the feeds (particle size, mode and temperature of drying) must also be respected.

Télécharger l'article

PDF - 743,95 ko