Numéro #121

15 mars 1990

Numéro non thématique

Revue bibliographique sur l'hybridation interspécifique chez les trèfles

auteur :

Le genre Trifolium regroupe environ 250 espèces dont une vingtaine présente un intérêt agronomique, en particulier le trèfle blanc (T. repens) et le trèfle violet (T. pratense). Beaucoup d'équipes ont cherché à réaliser des hybrides entre espèces de trèfles, soit pour introduire dans une espèce cultivée des caractères présents dans une autre espèce, soit pour faire des études phylogéniques.
Actuellement, 62 hybrides de trèfles sont recensés concernant 10% des espèces de Trifolium ; généralement des techniques de culture in vitro, telles que le sauvetage d'embryon, ont été utilisées mais très souvent l'hybride est stérile. Différentes méthodes peuvent résoudre cette difficulté notamment la création d'un amphidiploïde. Cependant aucune retombée de ces travaux ne se retrouve aujourd'hui dans une variété cultivée, bien que les nombreuses recherches entreprises sur les hybrides des T. ambiguum X T. repens soient prometteuses.

Mots-clés : | | |

Trifolium is a genus including some 250 species. About 20 of them have been considered agriculturally significant, especially white clover (T. repens) and red clover (T. pratense). Many research teams have made attempts of hybridization between clover species, to introduce interesting traits from wild species to cultivated species. Approximatively 60 hybrids have been made with 10% of the Trifolium species. Usually, in vitro technique such as embryo rescue are used but hybrids are generally sterile. Different methods can overcome this difficulty, particularly the use of an amphi-diploid. Presently, no fallout of these works can be found in a cultivar. However, the numerous works of research on the T. ambiguum x T. repens seem to be promising.

Télécharger l'article

PDF - 450,00 ko