Numéro #220

15 janvier 2015

Pour en finir avec les paradis du campagnol terrestre : de la compréhension des pullulations dans les prairies à l'action !

Campagnol terrestre et lutte raisonnée : quels impacts économiques sur les exploitations en AOP Comté ?

auteur : | co-auteurs :

Cette étude, commanditée par la FREDON de Franche-Comté, avec modélisation économique et enquête des systèmes agricoles laitiers de la région, permet d'évaluer l'impact des pullulations de campagnol terrestre et de la mise en œuvre de la lutte raisonnée, notamment au niveau économique.Les différentes adaptations que peuvent mettre en place les exploitants en réaction à la présence du campagnol sur leur territoire ont été simulées. Ainsi, 4 stratégies se sont distinguées : la mise en place de la lutte raisonnée avec l'application complète des méthodes proposées par la « boîte à outils », le traitement chimique contre la taupe et le campagnol, une anticipation des pullulations avec adaptation du stock fourrager et, enfin, un système qui subit les cycles. Il apparaît alors qu'une exploitation qui ne souhaite pas adapter son système peut observer une perte d'EBE (Excédent Brut d'Exploitation) de 10 000 € par Unité de Main d'Œuvre (UMO) en une année de pullulation. La lutte raisonnée limite au maximum cette perte économique et permet surtout une grande sérénité.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | |
Integrated control of water vole outbreaks: what are the economic implications for PDO-certified dairy farms in Franche-Comté?

This study used economic modelling and surveys conducted on Franche-Comté dairy farms to examine the general impact, and more specifically, the economic impact, of both water vole outbreaks and the application of integrated control practices. Farmers use diverse strategies to deal with water voles in this region. Four specific approaches have been identified: using integrated control practices, including the application of all the suggested methods in the "toolbox"; using chemical pesticides against moles and voles; planning ahead for vole outbreaks by adapting levels of forage supplies; and putting in place forage systems that can weather vole population cycles. Farms that do not modify their forage systems may face losses of €10,000 in gross operating surplus (GOS) per labour unit (LU) during vole outbreak years. The use of integrated control practices limits such economic losses and, more importantly, leads to a greater peace of mind.

Télécharger l'article

PDF - 359,68 ko