Numéro #190

17 juillet 2007

Productions fourragères et adaptations à la sécheresse (1re partie)

Biologie des principales mauvaises herbes des prairies temporaires du Massif Armoricain. Conséquences pour la gestion prairiale

auteur :

La biologie comparée de la flore prairiale spontanée en prairies temporaires est un des éléments conditionnant la gestion prairiale. Pour éviter la dégradation de la prairie, la prise en compte d'un ensemble de descripteurs biologiques complémentaires dans la gestion est déterminante au niveau de la mise en place de la prairie (choix des cultivars, préparation du sol) et de la conduite ultérieure (régime d'exploitation en particulier).
Une liste de 56 taxons d'Europe de l'ouest tempérée océanique est passée en revue pour des caractéristiques biologiques clés : saisons de végétation (majorité de sempervirentes), durée de vie des individus (majorité de pérennes), propagation végétative (tant aérienne que souterraine), hauteur des adultes (répartie en trois classes) et saisons de fructification (majorité au printemps). Les principales combinaisons de caractères sont mises en évidence. La problématique de la mise en place des prairies est discutée (choix des cultivars, préparation du sol), ainsi que la gestion ultérieure, en particulier celle des refus de pâturage.

Mots-clés : | | | | | |
Biology of the main weed species in the leys of the Massif Armoricain (Brittany). Consequences on pasture management

The comparative biology of the spontaneous vegetation of the leys is one of the factors affecting their management. A list of 56 taxa in the temperate oceanic region of Western Europe (mainly the Massif Armoricain) was reviewed for key biological characters : seasons of vegetation (majority of winter-green species vs. seasonal species), length of life of individual plants (majority of perennials), vegetative propagation (above-ground or underground), height of adult plants (distributed over 3 classes) and fruit-bearing season (mostly in spring). The main combinations of these features were shown. The problems related to the establishment of pastures (choice of cultivars, soil preparation) were discussed in relation to the type of volunteer vegetation, and also the subsequent management, particularly that of the grazing refuses.

Télécharger l'article

PDF - 61,00 ko