Numéro #119

15 septembre 1989

De quelles prairies aurons-nous besoin demain ?

De quelles graminées semées aurons-nous besoin demain dans les zones non méditerranéennes ?

auteur : Gillet M. - | co-auteur : Lemaire G. -

Les graminées auront à l'avenir des utilisations diversifies : fourragères ou non, elles pourront être utilisées dans des systèmes intensifs ou extensifs, exploitées de façon continue (gazon, pâturage continu) ou discontinue (jachère, pâturage tournant), associées ou non à des légumineuses… Pour chaque situation, les « critères de choix » correspondants sont particuliers. Résistance aux maladies et pérennité sont les critères les plus fréquents ; l'allongement de la période de croissance, la vigueur d'implantation, la qualité, la montaison lente et l'alternativité sont recherchées pour les jachères et diverses situations fourragères. La production (répartie ou concentrée dans l'année), recherchée pour les fourrages et la pâte à papier, est bannie pour les gazons. Inversement pour le tallage. Il faudra également prendre en compte de nouveaux critères tels que la bonne utilisation de l'azote du sol, l'absence de tallage perché, la biodégrabilité des organes morts… Autant d'aspects qui devront être pris en compte par le C.T.P.S.

Télécharger l'article

PDF - 548,57 ko