Numéro #235

31 octobre 2018

L'intégration cultures-élevage, un levier pour la transition agroécologique

Des systèmes innovants et multi-performants fondés sur l’intégration culture-élevage

auteur : Choisis J.P. - | co-auteurs : Mischler P. - Ramonteu S. -

Localement, de nombreuses initiatives existent pour resserrer le lien entre cultures et élevage ; l'objectif est généralement d'accroître l’autonomie des systèmes et d'améliorer les performances économiques. Les 5 systèmes de polyculture-élevage décrits ont accru le couplage des ateliers culture et élevage, en valorisant les échanges respectifs entre ces 2 ateliers, dans leur exploitation ou à une échelle plus large. Les leviers d’intégration culture-élevage sont de différentes natures. La présence de l’élevage permet des économies d’intrants (fertilisation des cultures par restitution des effluents et/ou introduction de légumineuses dans la rotation). Les cultures et ressources fourragères sont souvent diversifiées (rotations plus longues intégrant des légumineuses, des mélanges fourragers ; valorisation de couverts intermédiaires et de sous-produits des grandes cultures…). Cette diversité présente des avantages (pour la biodiversité mais aussi pour élargir les circuits de commercialisation). Les éleveurs ont su tirer parti de cette complexité accrue pour mieux répartir la charge de travail.

CHOISIS J.-P., MISCHLER P. & RAMONTEU S., 2018. Des systèmes innovants et multi-performants fondés sur l’intégration culture-élevage. Fourrages n°235. 187-193.