Numéro #204

15 décembre 2010

Numéro non thématique

Impact du chargement et de la diversification fourragère sur la production des vaches laitières dans la région de Tizi-Ouzou (Algérie)

auteur : Bouzida S. - | co-auteurs : ABDELGUERFI A. - Allane M. - Ghozlane F. - Yakhlef H. -

La demande croissante de la population algérienne en produits laitiers encourage le développement de la production laitière. Une enquête menée dans 62 exploitations met en lumière les leviers utilisés pour accroître la production laitière et les axes de travail pour favoriser un développement agricole plus durable.Le niveau de production laitière des 62 exploitations varie entre 1 525 kg et 6 905 kg/VL/an, avec des troupeaux de races européennes. La typologie réalisée a permis de distinguer 4 groupes d'exploitations avec différents niveaux de chargement, de 1 à 4,3 UGB/ha. L'analyse statistique montre que le niveau de production laitière individuelle dépend plus de la quantité de concentré distribuée (de 1 300 à 5 100 kg/ an) que du niveau de chargement ou de la diversification de l'offre fourragère. Par ailleurs, la diversité des cultures fourragères favorise l'autonomie fourragère de l'exploitation. Le développement durable de cet élevage passe par les techniques de rationnement et l'accroissement de l'offre fourragère par une utilisation plus développée et raisonnée de cultures fourragères variées. 

Télécharger l'article

PDF - 461,33 ko