Numéro #119

15 septembre 1989

De quelles prairies aurons-nous besoin demain ?

Intérêt des mélanges de graminées et de légumineuses pour la production fourragère en Suisse

auteur : Charles J.P. - | co-auteur : Lehmann J. -

En Suisse, l'utilisation de mélanges fourragers constitués de plusieurs espèces de graminées et de légumineuses vise divers objectifs : qualité du fourrage, économie de la fumure azotée, sécurité du rendement. La constitution de mélanges tend à obtenir un fourrage composé pour 50 à 70% de graminées et pour 30 à 50% de légumineuses. Le choix des espèces, des variétés et des doses de semence fait l'objet de beaucoup d'attention. Il requiert une bonne connaissance de la force de concurrence du matériel végétal. La succession dans le temps des diverses espèces associées est importante pour les prairies de longue durée. Des modes d'utilisation appropriés et une fumure azotée raisonnée contribuent au maintien de l'équilibre souhaité.

Télécharger l'article

PDF - 508,59 ko