Numéro #116

15 décembre 1988

Numéro non thématique

L'intérêt des lotiers : un possible renouveau (revue bibliographique)

auteur : Williams G.H. -

Les lotiers (Lotus sp.) sont potentiellement une culture intéressante pour améliorer la qualité des pâturages extensifs ou pour maintenir à faible coût le niveau de fertilité et réduire l'érosion de terres en jachère. Ils peuvent aussi remplacer d'autres légumineuses dans des systèmes fourragers à faibles intrants.
L'usage des cultivars actuels de Lotus corniculatus est limité aux sols proches de la neutralité, dans des régions à été sec. Ils sont peu pérennes si les températures nocturnes sont élevées ou s'ils sont soumis à un pâturage intensif.
Les variétés actuelles de lotier, issues de Lotus corniculatus spp vulgaris sont des plantes de port érigé, dont le potentiel de production est élevé. Les variétés prostrées, plus pérennes, poussant sur sols acides, peuvent être utilisées pour les jachères. L. uliginosus est prometteur dans les régions à climat océanique, avec une humidité élevée toute l'année.
L'appétence des lotiers est sujette à caution, car présentant une forte variabilité de teneurs à cyanogènes et/ou tannins.
L'obtention de graines reste délicate, mais l'implantation, la croissance et la persistance des lotiers sont améliorées par l'inoculation des graines, qui permet la nodulation effective des racines par les Rhizobium.

Télécharger l'article

PDF - 896,57 ko