Numéro #90

15 juin 1982

La luzerne et le trèfle violet : sources de protéines pour les ruminants

La culture de la luzerne et du trèfle violet, purs ou en association. Aspects agronomiques

auteur : Dutil P. -

Pour le trèfle violet et surtout la luzerne, cultures pérennes ayant un système racinaire profond susceptible de fixer l'azote atmosphérique, les relations « climat-sol-plante » revêtent une importance particulière.Les besoins pédoclimatiques sont distincts pour la luzerne et le trèfle violet : sols sains, profonds, neutres ou basiques, à bonne réserve hydrique pour la luzerne; le trèfle violet, par contre, valorise mieux des sols plus acides, argileux ou hydromorphes.Est ensuite abordée la fertilisation minérale de ces cultures qui doit être déterminée avant leur implantation. De nombreux conseils sont donnés pour l'établissement des plans de fumure (N, P, K, Mg, Ca, S, Bo, Mo, Mn...).Les avantages et inconvénients agronomiques de la luzerne et du trèfle violet sont rappelés en conclusion. 

Télécharger l'article

PDF - 549,30 ko