Numéro #203

15 septembre 2010

Les usages émergents des surfaces prairiales et des espèces fourragères (2e partie)

Panorama des agroressources en industrie. Quelle place pour les espèces fourragères ?

auteur : Vroman I. -

Pour diverses raisons, les industriels s'engagent dans une politique de développement durable et favorisent l'émergence de l'utilisation des ressources renouvelables. Parmi les ressources d'origine végétale actuellement utilisées ou envisagées, ici récapitulées, certaines sont issues des plantes fourragères.Les ressources végétales peuvent être classées en trois catégories : les fibres naturelles, les biopolymères, et les molécules et macromolécules chimiques utilisées pour la synthèse d'autres composés. Les différents types de composés d'origine végétale sont décrits successivement ainsi que leurs applications qui couvrent des domaines extrêment variés : pour les fibres naturelles, le textile, la production d'énergie ou la construction mais également, pour les molécules et biopolymères, la plasturgie (avec des utilisations en médecine, agriculture, emballage et électronique), les matériaux composites (pour le bâtiment, l'automobile), l'industrie chimique (agrosolvants, agrotensioactifs, biolubrifiants...) et les biocarburants. Quelques plantes fourragères prometteuses (notamment la luzerne et le pois) sont signalées. 

Télécharger l'article

PDF - 127,26 ko