Numéro #107

15 septembre 1986

Numéro non thématique

Recherche sur le mode d'exploitation du sorgho fourrager utilisé en vert

auteur : Billot C. -

Le sorgho fourrager est intéressant dans le Sud Est de la France: sans irrigation, il procure du fourrage vert au cours de la période de sécheresse estivale durant laquelle la production prairiale est nulle.Au Domaine I.N.R.A. de Gotheron (Drôme), une étude en simulation de pâturage a été menée pendant 3 années et donne des indications pour la conduite de cette culture et la prévision des calendriers fourragers.Les semis ont été réalisés dès que possible entre le 15 et le 30 mai (hybride sorgho x sudan Oasis). Le développement du 1er cycle est étroitement lié aux températures, celui des cycles suivants dépend plutôt des précipitations.L'utilisation par les animaux (pâture ou affouragement) est possible dès que le sorgho atteint 50-60 cm de haut. Lorsque 50 % des plantes sont épiées, il vaut mieux ensiler le fourrage.Une première coupe précoce facilite les repousses ultérieures. Bien souvent des interruptions d'exploitation sont nécessaires pour attendre le stade d'utilisation favorable. Ainsi, sur les trois années, entre début juillet et début septembre, le sorgho a pu assurer 65 jours d'affouragement et il aura fallu 846 m2/U.G.B. 

Télécharger l'article

PDF - 406,40 ko