Numéro #206

30 juin 2011

Récolte et valorisation des fourrages conservés : les clés de la réussite (2e partie)

Renforcer l'expression du terroir dans une région d'AOP de plaine en ne transformant que du lait produit avec de l'herbe ou du foin

auteur : Gaugain J.L. - | co-auteur : Lechevalier S. -

Lors des Journées AFPF 2011 consacrées à la "récolte et valorisation des fourrages conservés", 2 témoignages ont été présentés : comment l'éleveur adapte-t-il son système, et en particulier la conservation de ses fourrages, pour répondre aux impératifs de la valorisation du lait produit ? J.-L. Gaugain,éleveur laitier du Calvados, était accompagné de S. Lechevalier, directeur dela fromagerie de Boissey qui transforme son lait.
Pour obtenir des produits de qualité en hiver comme en été, la fromagerie de Boisseya demandé à ses producteurs laitiers de passer en système "tout herbe" avec alimentation hivernale au foin. La qualité et la diversité dela flore des prairies normandes pourraient même être valorisées par des produits de terroir identifiés. Basé intégralement sur des prairies permanentes, le système de J.-L. Gaugain lui permet de produire un lait de qualité, en cherchant à minimiser son impact sur l'environnement et à conserver du plaisir au travail. Le séchage en grange dont il est équipé a amélioré la sécurité de la réalisation des stocks, la qualité du foin et a ainsi réduit les achats de concentré. 

Télécharger l'article

PDF - 94,22 ko