Numéro #122

15 juin 1990

Numéro non thématique

Structure et qualité de différentes espèces et pelouses d'alpages (Alpes italiennes)

auteur : Grignani C. - | co-auteurs : Pascal G. - Reyneri A. -

Dans un alpage à vaches laitières, des Alpes Occidentales Italiennes (Val Grana, province de Cuneo), situé à une altitude comprise entre 2 100 et 2 300 m et géré en pâturage tournant, une recherche a été entreprise pour mieux connaître les caractéristiques de deux groupements végétaux assez répandus et de leurs espèces les plus fréquentes. Le premier est dominé par Nardus stricta et Carex sempervirens, le deuxième par Phleum alpinum et Alopecurus gerardi. Les méthodes d'analyse de la végétation sont basées sur la technique des « Inclined Point Quadrats », sur la technique de l'échantillonnage au niveau du sol et sur des analyses bromatologiques effectuées au niveau des peuplements, des espèces ou des organes. En particulier, on a mesuré l'incidence sur la phytomasse globale des tissu morts ou sénescents, de la densité de la végétation et sa stratification en hauteur, de l'abondance relative des feuilles, tiges et fleurs, de la surface foliaire et de la qualité bromatologique des différentes portions végétales. Les éléments les plus significatifs pour expliquer les différences d'intensité d'utilisation de la végétation par les vaches sont : la hauteur de l'herbe, sa qualité et l'abondance relative de tissus sénescents. L'activité sélective des animaux est faible dans les strates les plus hautes de la végétation et, par contre, augmente sur une végétation rase et riche en Nardus stricta.

Télécharger l'article

PDF - 704,10 ko