Numéro #90

15 juin 1982

La luzerne et le trèfle violet : sources de protéines pour les ruminants

Utilisation en Suisse du trèfle violet et de la luzerne avec des graminées

auteur : Charles J.P. -

En Suisse, les prairies semées sont presque exclusivement des « mélanges », comportant entre deux et vingt espèces et variétés de graminées et de légumineuses.Les stations de recherches recommandent certaines compositions de mélanges commercialisés par ailleurs. Les espèces et variétés associées sont choisies en fonction de la longévité recherchée pour la prairie, du mode d'exploitation de la prairie et de la dynamique de la population prairiale. Ainsi, par exemple, en prairie de longue durée, un trèfle blanc s'installera mieux s'il peut coloniser les emplacements laissés vides par un trèfle violet de courte durée, à implantation rapide, qui a surtout produit les deux premières années.Le but recherché est une composition prairiale équilibrée avec 30-50 % de légumineuses et 50-70 % de graminées.L'auteur présente longuement les avantages de ce type de peuplement et les moyens à mettre en œuvre pour maintenir l'équilibre dès le semis, lors de l'exploitation (rythme de coupe) et de la fertilisation. L'auteur présente longuement les avantages de ce type de peuplement et les moyens à mettre en œuvre pour maintenir l'équilibre dès le semis, lors de l'exploitation (rythme de coupe) et de la fertilisation. 

Télécharger l'article

PDF - 639,85 ko