Numéro #204

15 décembre 2010

Numéro non thématique

Valeurs nutritionnelles de plantes vivaces des parcours sahariens algériens pour dromadaires

auteur : Chehma A. - | co-auteurs : Bastianelli D. - Faye B. -

Certaines situations géomorphologiques du Sahara sont propices au développement et à la survie d'une végétation spontanée caractéristique et bien adaptée aux aléas climatiques du désert. Ces plantes des parcours sahariens contribuent à l'alimentation des dromadaires. Connaître leur valeur nutritive est nécessaire pour réfléchir à une gestion durable de ces pâturages.La valeur nutritionnelle de 21 plantes vivaces spontanées des parcours du Sahara septentrional algérien, utilisées par les dromadaires, a été étudiée. Leur composition chimique est caractérisée par une teneur élevée en composés pariétaux et en cellulose brute et une teneur faible en matières azotées totales (MAT) et en tanins. La digestibilité in vitro varie de 27 à 81% MS. La grande variabilité observée entre espèces est liée à leurs différents écotypes et aux conditions édaphiques (types de parcours). Cependant, les espèces les plus appréciées du dromadaire s'avèrent plutôt riches en composés pariétaux, pauvres en MAT et peu digestibles : chez le dromadaire, l'appétence serait liée à d'autres facteurs non pris en compte dans cette étude. 

Télécharger l'article

PDF - 160,13 ko