Numéro #34

15 juin 1968

Aspects techniques et économiques de l'évaluation des productions fourragères au niveau de l'entreprise agricole

Méthodes d'estimation de la production des pâtures en fonction des buts poursuivis

auteur :

La détermination des rendements des prairies est utile, en particulier lorsqu'il s'agit de comparer la production de différentes prairies ou celle de la même prairie pendant différentes années.Si la surface de la prairie est d'étendue limitée et si elle représente un élément du prix de revient, le rendement de la prairie doit toujours être rapporté à l'unité de surface.La méthode employée pour déterminer le rendement d'une prairie doit être adaptée à la nature des questions auxquelles la comparaison est destinée à répondre.Les questions les plus importantes qui peuvent être soulevées à propos de la comparaison de différentes prairies et les méthodes les plus appropriées pour déterminer leur rendement dans un cas particulier sont :l) Quelle est la prairie donnant le meilleur profit ?Détermination du « revenu brut sans compter les charges spéciales ».2) Quelle prairie donne la production animale la plus élevée (exprimée en journées de pâturage, gain de poids vif ou production laitière) ?Calcul de la somme des équivalents amidon pour les journées de pâturage et pour les productions animales par hectare de surface pâturée, à l'aide de la méthode Falke-Geith (ou par une méthode simplifiée), exprimée en journées de pâturage d'unités de gros bétail, chaque unité correspondant à 7 équivalents amidon.3) Quelle est l'incidence des techniques culturales, des applications d'engrais et des systèmes d'exploitation sur la production de fourrage de la prairie ?
a) Avec des troupeaux de même composition, la comparaison des journées de pâturage d'unités de gros bétail à l'hectare (exprimées en équivalents amidon lorsque c'est possible) est suffisante pour répondre à des buts pratiques ;b) Pour des buts de nature scientifique : détermination de la production de matière sèche et d'équivalents amidon à l'hectare par analyse des éléments nutritifs bruts (échantillons sous forme de bandes fauchées avant chaque pâturage).4) Quels sont les rendements annuels des prairies de certaines régions pendant une certaine période, en comparaison avec celles d'autres régions (statistiques pour la géographie économique et pour la définition des politiques agricoles) ?Rassemblement des statistiques portant sur les journées de pâturage d'unités de gros bétail à l'hectare, sur les quantités moyennes de fourrage récolté à l'hectare de prairie, et sur les quantités moyennes de fourrage supplémentaire fourni journellement par unité de gros bétail à la pâture. Au cours de l'évaluation du matériel statistique : restriction au cas des fermes pratiquant le pâturage exclusif sans alimentation supplémentaire, ou classification des données statistiques en groupes correspondants à un même type d'utilisation avec une supplémentation fourragère équivalente. 

Mots-clés : | |
Determining the yield of pastures by methods geared to the end in view

Determinations of the yields of pastures are primarily of utility in comparing the production of different pastures or of the same pasture in different years.If the area of the pasture is limited in extent and if it represents a cost factor, the yield of the pasture is always referred to the unit of area.The methods employed in determining the yield of a pasture must be geared to the set of questions which the comparison is intended to answer.The most important questions arising in a comparison of pastures and the most appropriate methods for determining the yield in a particular case are :1) Which pasture is more profitable?Determination of  "grass return excluding special costs" in currency per ha.2) Which pasture gives the "higher animal production" (units of grazing days, live-weight gain and milk)?Calculation of the sum of the starch equivalents for units of grazing days end for production of animals per ha of grazing area using the Falke-Geith method (or a simplified method) in terms of livestock unit grazing days (LUD) each of 7 starch equivalents.3) What are the effects of cultivation, fertilizer treatment and mode of utilization on the fodder supply of the pasture ?
a) With herds of the same composition comparison of the livestock unit grazing days per ha (expressed as starch equivalents per he where appropriate) is sufficient for practical purposes.b) For scientific purposes : determination of the growth of dry matter and the starch equivalents per he by analyzing crude nutrients. (Sample strips mowed before each grazing)4) How high are the annual yields of pastures in certain areas over a period and in comparison with other geographically defined districts? (Statistics for economic geography and for use in framing agricultural policies.)Collection of statistics on livestock unit days per ha, the average quantity of mowed fodder obtained per ha of pasture, and the average quantity of daily supplementary fodder per "pasture livestock unit" (pasture LU). When evaluating statistical material : Restriction to farms with pure-pasture grazing without supplementary fodder, or classification of the statistical data into groups covering similar utilization and similar fodder supplements. 

Télécharger l'article

PDF - 423,59 ko