Numéro #214

18 juin 2013

Changement climatique, prairies et systèmes fourragers (1ère partie)

Troupeaux ovins dans des parcours embroussaillés : le comportement animal fournit de nouveaux critères pour le diagnostic pastoral

auteur : | co-auteurs :

Connaître le comportement spatial des troupeaux ovin en collines embroussaillées permet de mieux comprendre les aptitudes des animaux et de mieux valoriser ces parcours. Cet article contribue à rénover la méthode de diagnostic pastoral en régions méditerranéennes.
Cette étude porte sur l'observation du comportement de 2 troupeaux ovins de 950 et 860 têtes, conduits sur deux zones pastorales de collines embroussaillées de près de 250 ha chacune, en gardiennage depuis plus de 4 ans. L'analyse montre adaptations comportementales des troupeaux qui fractionnement leur activité de pâturage en multiples périodes de pâturage (de 5 à 9 par circuit quotidien), souvent brèves, sur des surfaces instantanées de taille réduite (0,5 ha en moyenne) et exploitent des milieux très embroussaillés jusqu'à 80 % de taux de recouvrement arbustif. En deçà de ce seuil, la combinaison entre taux de recouvrement et hauteur arbustive joue un rôle clé dans le choix des lieux pâturés. Mais la forme du relief grade un rôle prépondérant. Des critères de formes de relief, de taux et de hauteur d'embroussaillement, de nature des limites des bases de pâturage et d'amplitude (entre 3 et 9 ha) permettent de caractériser les bases de pâturage.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Ovine flocks and shrubby pasture : animal behaviour provides new criteria for pastoral diagnosis

Determining the spatial behaviour of ovine flocks in shrubby hill grazings helps better understand animal aptitudes, and how to make the most of rough pastures. This article contributes to revising the method used for pastoral diagnosis in Mediterranean areas. The behaviour of 2 shepherded ovine flocks (950 and 860 heads), led to graze on 2 pastures (230 ha each), was observed. Grazing was found to be broken up in short periods of intense and often brief grazing (5 to 9 per daily circuit) on small improvised patches of land (on average 0.5 ha) which included densely wooded areas (up to 80 % of land covered in shrubs). A list of criteria was proposed for characterizing 'grazing bases': landscape features (which play a decisive role), extent and height of shrubby cover, natural land boundaries and the amplitude in total area (3-9 ha).

Télécharger l'article

PDF - 494,70 ko