Numéro #215

09 septembre 2013

Changement climatique, prairies et systèmes fourragers (2e partie)

Adaptation des systèmes d'élevage bovins au changement climatique : intérêts, limites et perspectives des approches de modélisation

auteur : | co-auteurs :

Cet article fait la synthèse des principales approches de modélisation développées par la Recherche pour étudier les possibilités d'adaptation des systèmes d'élevage au changement climatique par des interventions techniques aux échelles de la parcelle et du système fourrager. A l'échelle de la parcelle, des modules de gestion de la fertilisation azotée, de l'irrigation et de l'exploitation de l'herbe par les modèles permettent d'adapter l'itinéraire technique des parcelles cultivées au contexte pédoclimatique. Il est également possible de comparer l'intérêt de différents génotypes ou variétés culturales ainsi que différentes prairies multispécifiques. A l'échelle du système fourrager, il est possible de raisonner le dimensionnement des surfaces en fauche et en pâture, dans le cas de systèmes herbagers et d'adapter le calendrier d'alimentation des troupeaux. Les limites actuelles de ces approches ainsi que les perspectives permettant à l'avenir d'améliorer leur vraisemblance, leur pertinence et leur facilité de mise en œuvre, et de porter la réflexion à l'échelle du système d'élevage et du territoire, sont discutées.

Mots-clés : | | | | | | |
Adapting cattle farming systems to climate change : advantages, shortcomings and perspectives of model-based approaches

Model-based approaches developed by research are essential for envisaging long term scenarios for adapting livestock systems to climate change. This article provides an overview of current approaches: plot scale modules (based on nitrogen fertilization, irrigation, and grassland management) makes it possible to adapt crop management sequence to pedoclimatic conditions and to compare the advantages of different genotypes, varieties and multi-species grassland; forage system modules can be used to determine land area for use as meadow land and pastureland or to adapt the calendar for herd nutrition. Limits to this approach as well as directions for progression (improved efficiency and implementation, approach focused on the specificities of individual livestock systems and/or geographical area) are discussed.

Télécharger l'article

PDF - 347,68 ko