Numéro #119

15 septembre 1989

De quelles prairies aurons-nous besoin demain ?

Rôles de la prairie temporaire pérenne sur la fertilité physique des sols

auteur :

La prairie temporaire pérenne a, sur la fertilité physique des sols, un rôle bénéfique qui peut être réparti entre les effets précédents et les effets suivants.
Au bout de 3 ou 4 ans, une prairie temporaire entraîne souvent des modifications importantes dans le profil cultural : formation d'un matelas végétal en surface, granulation de la couche arable sous l'action des racines, et développement d'un réseau de pores de grandes dimensions souvent d'origine biologique.
Ces changements d'état physique ont souvent pour conséquence une amélioration de la portance du sol et de la résistance au tassement et à l'érosion hydrique. Ces effets bénéfiques de la prairie temporaire pérenne peuvent être annihilés par une exploitation de la prairie en conditions humides, notamment pendant l'année suivant le semis de la prairie.
Les effets suivants dépendent principalement de l'itinéraire technique suivi pour détruire la prairie et implanter la culture suivante. A cet égard, les techniques de semis direct constituent un excellent moyen pour conserver l'état physique favorable laissé par une prairie temporaire pérenne.

Mots-clés : | | | | |

The influence of long-duration leys on the physical fertility of soils may be partitioned between preceding effects and subsequent effects.
After 3 or 4 years, there are often important changes of the soil profile under a ley :
- creation of a vegetable mat on the surface (sward + organic residues) ;
- granular structure of the tilth through the action of the roots ;
- development of a network of large-sized (> 60 microns) pores, often of biological origin (earthworms, roots).
These physical changes often result in a better carrying capacity of the soil and an improved resistance to compaction and to water erosion. The beneficial effects of long-duration leys on the physical fertility of the soils can evidently be annihilated by pasture management under wet conditions, especially in the year following seeding.
The subsequent effects depend mainly on the techniques followed for the destruction of the old pasture and the establishment of the following crop. In this respect, sod-seeding techniques are an excellent way to maintain the favourable physical state created by a long-duration ley.

Télécharger l'article

PDF - 447,47 ko