Numéro #100

15 décembre 1984

Enquête sur la prairie française

La fertilisation des prairies et les marges de progrès

auteur

La fertilisation moyenne des surfaces herbagères, estimée à partir de l'enquête, parait faible: de 41 kg N,51 kg P2O5 et 39 kg K20 à l'hectare; le premier de ces chiffres est vraisemblablement proche de la réalité, par contre les deux derniers semblent surestimés aux yeux des Industriels des Engrais.Ces moyennes dissimulent de grandes diversités:- Entre prairies: 43 % des surfaces seulement ont reçu de l'azote (94 kg/ha en moyenne); 58 et 46 % des prairies ont reçu respectivement une fumure P et K, à raison de 87 et 85 kg/ha. Les prairies semées reçoivent une fertilisation minérale plus fréquente, plus abondante que les prairies permanentes non mécanisables; les apports organiques sont surtout effectués sur les 8.T.H. (9 % d'entre elles).- Entre régions: A titre d'exemple, en Bretagne, les surfaces herbagères ont reçu à "hectare: 115kg N, 76 kg P2O5 et 68 kg K20 ; en Auvergne les doses sont de 12, 29 et 13 kg.Il semble par ailleurs qu'il existe des relations entre fertilisation azotée, type de prairie et mode d'exploitation. La fumure est également supérieure dans les régions et exploitations laitières, et lorsque le chargement est élevé.Il existe donc une marge de progrès technique, mais aussi économique car la valeur ajoutée augmente avec le chargement et avec la fertilisation. 

mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Fertilization of grasslands

The average fertilization of the area under grass, as estimated from the survey, appears to be low : 41 kg N,51 kg P2O5 and 39 kg K2O per hectare; the first figure is probably not far from the truth, but the two last ones seem overestimated according to the fertilizers firms.These average figures conceal large variations:- Between types of pastures: 43 % of grasslands only receive any nitrogen (94 kg/ha on an average) ; 58 and 46 % respectively of grasslands receive phosphate or potash, at rates amounting to 87 and 85 kg/ha. sown pastures receive a more frequent and heavier mineral fertilization than the un-cultivated grasslands ; dressings of organic fertilizers are given mainly to the permanent pastures (9 % of them).- Between regions : as an illustration, grasslands in Brittany receive 115 kg N, 76 kg P2O5 and 68 kg K2O per hectare; the corresponding figures for Auvergne are 12 kg, 29 kg and 13 kg.There seems moreover to exist a relationship between nitrogen fertilization, pasture type, and method of management. Fertilizer dressings are also higher in dairy regions and on dairy farms, and also in the case of high stocking - rates.There is therefore room for progress, both technically and economically, for the added value increases with the stocking - rates and with the fertilizer rates. 

Télécharger l'article

PDF - 1,03 Mo

Association Francophone pour les Prairies et les Fourrages

  • Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
    Ils ne sont pas installés par défaut.

    Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
    Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

    * un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.
  • Rechercher
  • Newsletter
  • Accès réservé
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.