Numéro #100

15 décembre 1984

Enquête sur la prairie française

La fertilisation des prairies et les marges de progrès

auteur :

La fertilisation moyenne des surfaces herbagères, estimée à partir de l'enquête, parait faible: de 41 kg N,51 kg P2O5 et 39 kg K20 à l'hectare; le premier de ces chiffres est vraisemblablement proche de la réalité, par contre les deux derniers semblent surestimés aux yeux des Industriels des Engrais.Ces moyennes dissimulent de grandes diversités:- Entre prairies: 43 % des surfaces seulement ont reçu de l'azote (94 kg/ha en moyenne); 58 et 46 % des prairies ont reçu respectivement une fumure P et K, à raison de 87 et 85 kg/ha. Les prairies semées reçoivent une fertilisation minérale plus fréquente, plus abondante que les prairies permanentes non mécanisables; les apports organiques sont surtout effectués sur les 8.T.H. (9 % d'entre elles).- Entre régions: A titre d'exemple, en Bretagne, les surfaces herbagères ont reçu à "hectare: 115kg N, 76 kg P2O5 et 68 kg K20 ; en Auvergne les doses sont de 12, 29 et 13 kg.Il semble par ailleurs qu'il existe des relations entre fertilisation azotée, type de prairie et mode d'exploitation. La fumure est également supérieure dans les régions et exploitations laitières, et lorsque le chargement est élevé.Il existe donc une marge de progrès technique, mais aussi économique car la valeur ajoutée augmente avec le chargement et avec la fertilisation. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Fertilization of grasslands

The average fertilization of the area under grass, as estimated from the survey, appears to be low : 41 kg N,51 kg P2O5 and 39 kg K2O per hectare; the first figure is probably not far from the truth, but the two last ones seem overestimated according to the fertilizers firms.These average figures conceal large variations:- Between types of pastures: 43 % of grasslands only receive any nitrogen (94 kg/ha on an average) ; 58 and 46 % respectively of grasslands receive phosphate or potash, at rates amounting to 87 and 85 kg/ha. sown pastures receive a more frequent and heavier mineral fertilization than the un-cultivated grasslands ; dressings of organic fertilizers are given mainly to the permanent pastures (9 % of them).- Between regions : as an illustration, grasslands in Brittany receive 115 kg N, 76 kg P2O5 and 68 kg K2O per hectare; the corresponding figures for Auvergne are 12 kg, 29 kg and 13 kg.There seems moreover to exist a relationship between nitrogen fertilization, pasture type, and method of management. Fertilizer dressings are also higher in dairy regions and on dairy farms, and also in the case of high stocking - rates.There is therefore room for progress, both technically and economically, for the added value increases with the stocking - rates and with the fertilizer rates. 

Télécharger l'article

PDF - 1,03 Mo