Numéro #242

30 juin 2020

Fourrages et Agroforesteries

La présence d’arbres intraparcellaires affecte-elle la productivité des prairies permanentes en climat tempéré ?

auteur : | co-auteur :

L’impact de l’introduction d’arbres sur la production de biomasse et la composition floristique de prairies permanentes a été suivi sur un réseau de 7 sites répartis entre le Nord et le Sud de la France. Ce dispositif révèle que tant que l’ouverture de canopée reste, a minima, supérieure ou égale à 60%, la production de premier cycle sous couvert d’arbres reste globalement comparable à celle de la prairie témoin sans arbres. On note toutefois un gradient de production en fonction de l’éloignement à l’arbre, avec une baisse significative à proximité du tronc, probablement en raison des effets conjugués de la baisse de lumière et des compétitions hydrominérales. Le pourcentage de légumineuses dans le couvert végétal baisse aussi selon ce gradient. Les conditions climatiques de l’année n’ont pas permis un point en conditions estivales.

Béral C. & Moreau J.-C. (2020). «La présence d’arbres intraparcellaires affecte-elle la productivité des prairies permanentes en climat tempéré ?». Fourrages, 242, 9-18

Mots-clés : | | | | |
Does tree presence within plots affect permanent grassland productivity in temperate regions?

This study examined the effect of tree presence on the biomass yield and plant species composition of permanent grasslands across seven study sites found in northern and southern France. We found that when canopy openness was equal to or greater than 60%, the yield for the first growth cycle was largely comparable between grasslands with trees and without trees. However, there was also a relationship between yield and tree proximity: yield declined closer to the tree trunks, likely as a combined result of lower light levels and competition for water and minerals. The same negative relationship was seen between tree proximity and the percentage of plant cover represented by legume species. The climatic conditions during the study year made it impossible to assess what occurred on the plots over the summer.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.