Numéro #182

01 juin 2005

Génétique et prairies (1re partie)

Génétique et prairies. Présentation de la problématique

auteur :

Le thème traité lors de ces Journées AFPF est très vaste : aux côtés de la création variétale, la génétique couvre aussi l'analyse de la diversité génétique des collections ou maintenue in situ dans les prairies permanentes, les avancées de la biologie moléculaire et cellulaire, ou encore les contributions de la génétique des populations.
En réponse à l'évolution du contexte socio-économique de l'utilisation des prairies et cultures fourragères, la situation de la filière semences a connu au cours des dernières décennies des évolutions profondes avec des développements remarquables ; la réglementation s'est adaptée au nouveau contexte européen ; enfin, il faut souligner les avancées cognitives remarquables dans les différentes disciplines scientifiques concernées. Le progrès génétique reste une priorité, même si les axes d'amélioration peuvent changer dans un objectif de durabilité des sytèmes de production ou pour une utilisation des variétés dans des prairies multi-espèces. Cependant, le progrès génétique a un coût et un prix, qu'il faut connaître et dont il faut reconnaître la légitimité.
On ne peut limiter la question de la génétique aux seules prairies semées. Les prairies permanentes constituent de remarquables réservoirs de diversité génétique. Mais au-delà, il est nécessaire de s'interroger sur les possibilités d'un progrès génétique au sein de ces couverts permanents.

Mots-clés : | | | |
Presentation of the problems raised

A very large range of subjects is covered by the themes tackled at the present meeting of the A.F.P.F. ; apart from the creation of cultivars, genetics is also concerned with the analysis of the genetic variation within plant collections or maintained µin situµ in permanent pastures, as well as the progress made in molecular and cellular biology, and also the contributions of population genetics.
The changes in the socio-economic context of pasture and forage crop use brought about deep mutations in the situation of the seed industry during the past few decades with remarkable developments, and the regulations had to adapt to the new European context. Moreover, in the various scientific fields concerned, there has been a remarkable increase in knowledge. Genetic advancement remains a priority, even if the direction of progress may change in view of considerations of sustainability in the production systems and of the utilization of cultivars in pastures with mixed species. However, it must not be forgotten that genetic progress has a cost and that it legitimacy has to be acknowledged. Genetics cannot be limited to the species sown in the pastures. Permanent pastures constitute remarkable sources of genetical diversity. Beyond this, the question of possible genetic progress within the constituents of permanent swards must not be overlooked.

Télécharger l'article

PDF - 438,27 ko