Numéro #183

21 octobre 2005

Génétique et prairies (2e partie)

Méthodes et objectifs de sélection des plantes fourragères

auteur : | co-auteurs :

L'amélioration des espèces fourragères pérennes s'est intensifiée depuis 30 ans en Europe. Ainsi, durant cette période, de nombreuses variétés ont été inscrites dans les différents catalogues européens.
Compte-tenu de la biologie des graminées et légumineuses fourragères, les sélectionneurs utilisent généralement des méthodes de sélection récurrentes individuelles et familiales pour fabriquer des variétés synthétiques. Ces méthodes ont permis de progresser simultanément sur plusieurs caractères agronomiques intéressants pour l'éleveur : la résistance aux maladies, la souplesse d'exploitation, le rendement…
Les cycles de sélection, pour ces espèces pérennes, sont très longs et occasionnent des programmes coûteux, parfois peu rentables.
Les critères de sélection évoluent en fonction de la prévision des nécessités du marché, des contraintes économiques et des évolutions de l'environnement.
De nouveaux outils apparaissent (N.I.R.S, marquage moléculaire…) et devraient permettre de nouvelles avancées dans le futur.

Mots-clés : | |
Methods and targets of forage plant breeding

There has been an intensification of the breeding of forage plants in Europe these 30 years, as is shown by the numerous cultivars registered in the various European lists during that period. Because of the biology of the forage grasses and legumes, the breeders tend to use recurrent methods of selection, on individual plants and on families, in order to create synthetic cultivars. In this way, simultaneous progress has been possible in various agricultural characteristics of interest to livestock farmers : resistance to diseases, flexibility of management, yield, etc. In perennial species, the breeding cycles are very long, so that the programmes are costly and sometimes of little profitability. The breeding objectives change with the anticipated market requirements, the economic constraints, and the variations of the environment. New tools appear (N.I.R.S., molecular markers, etc.) that should bring about new progress in the future.

Télécharger l'article

PDF - 120,41 ko