Numéro #183

21 octobre 2005

Génétique et prairies (2e partie)

Synthèse et conclusions du Colloque de l’AFPF « Génétique et prairies »

auteur :

La diversité et la complémentarité des exposés de ces Journées AFPF ont permis d'apporter beaucoup d'informations et d'éléments de réflexions, ici synthétisés autour de 5 axes :
- Les attentes des éleveurs concernent essentiellement l'appétence, la souplesse d'exploitation et la production, mais leur connaissance de la diversité de l'offre variétale est limitée ; des efforts de communication et de formation sont nécessaires.
- Les aspects économiques et réglementaires du secteur des semences fourragères : la filière française a un objectif très clair d'autosuffisance (désormais acquise pour certaines espèces) et de qualité (un atout pour le marché international), en lien d'ailleurs avec l'évolution de la réglementation.
- La conservation des ressources génétiques : conservation dans des collections ou, in situ, dans des prairies permanentes dont la biodiversité représente un patrimoine précieux, à mieux connaître (grâce aux nouvelles techniques), à mieux savoir utiliser dans les programmes de sélection…
- Le génie génétique a réalisé des progrès impressionnants depuis quelques années, notamment pour la luzerne, la fétuque élevée et le ray-grass. Les OGM de 2e génération semblent prometteurs pour la production fourragère et porteront sur des améliorations de la digestibilité, de la synthèse de certaines substances ou de la résistance à divers stress, mais leur introduction ne doit pas se faire aux dépens de l'environnement et de l'image positive dont bénéficient les prairies.
- Les acquis (quantitatifs et qualitatifs) de la sélection sont considérables (le niveau de production des ray-grass a augmenté de 0,3% par an) et ce secteur continue à investir considérablement, notamment pour les aspects qualitatifs. Les résultats s'annoncent prometteurs grâce à l'évolution des techniques de sélection.

Mots-clés : | | |
Synthesis and conclusions of the AFPF Meeting on 'Genetics and Grasslands'

The diversity and the complementarity of the papers presented at the AFPF Meeting, here synthesized, can be grouped among 5 themes :
- the expectations of farmers : they concern mainly palatability, flexibility of management, and production ; their knowledge of the diversity on offer as regards the plant material is however limited, so that it is necessary to improve their information and technical training.
- he economics and regulations of the forage seed production : this sector, in France, has been given a very clear objective of self-sufficiency (presently attained for certain species) and of quality (a asset for the international market), the latter remaining in accordance with the changeing regulations.
- the conservation of genetic resources : in collections or, in situ, in natural grasslands, the diversity of which constitutes a wealth which requires an increased knowledge (thanks to new techniques) and a better utilization in the breeding programmes…
- genetic engineering : this has been making impressive progress for several years now, especially in lucerne, tall fescue, and ryegrass. Genetically Modified Organisms of the second generation seem to be promising for the production of forage, and will bear on improved digestibility, the synthesis of certain substances and an increased resistance to various stresses ; they should however not be introduced at the expense of the environment or of the positive image given to grasslands by the public.
- the results of breeding : quantitatively and qualitatively, they have been considerable (the yield of the ryegrasses has been increasing by 0.3% annually), and much continues to be invested in this sector, especially as regards the qualitative aspects. The results are promising, thanks to improvements in the breeding techniques.

Télécharger l'article

PDF - 70,40 ko