Numéro #183

21 octobre 2005

Génétique et prairies (2e partie)

Variabilité génétique de la digestibilité in vivo d’hybrides de maïs. Bilan de 34 années de mesures

auteur : | co-auteurs :

L'ensilage de maïs est largement utilisé pour l'alimentation des ruminants à haut potentiel ; sa valeur alimentaire est le principal facteur influençant les performances des animaux. L'étude des sources de variation et la mise en évidence des critères qui conditionnent la qualité des maïs fourragers est nécessaire pour sélectionner les variétés de demain.
Pendant 34 ans, 2 383 mesures de digestibilité d'ensilages de maïs portant sur 478 hybrides ont été réalisées à l'INRA de Lusignan. Ces mesures avec moutons castrés standards ont porté sur tous les types d'hybrides : précoces, tardifs, inscrits, expérimentaux ou encore mutants bm3. La variabilité de la valeur énergétique des ensilages est très importante et elle est fortement conditionnée par la digestibilité des parois (CUDndf). Si le maïs a une valeur énergétique moyenne de 0,89 UFL, les valeurs mesurées vont de 0,74 à 1,01 UFL. Les hybrides précoces sont plus digestibles que les hybrides tardifs ; les variétés récentes sont en moyenne moins digestibles que les variétés anciennes. Enfin, la mise au point d'outils de prédiction de la digestibilité in vivo de la matière organique ou du NDF, utilisables en routine, devraient permettre aux sélectionneurs de proposer des variétés avec des valeurs alimentaires plus élevées.

Mots-clés : | | | | | | | |
Genetic variation in the in vivo digestibility of maize hybrids. Assessment of 34 years of measurements

The feeding value of maize silage, which is equal to the product of the voluntary intake by the digestibility, is the main factor influencing the performance of livestock. It is necessary to study the sources of its variation and show the factors responsible for the quality of forage maize in order to breed to-morrow's cultivars. For 34 years, from 1958 to 2002, 2383 measurements of digestibility of maize silage were carried out on 478 hybrids at the INRA station in Lusignan. These measurements, made with standard castrated rams, concerned all types of hybrids : early heading, late heading, registrated, experimental, and also bm3 mutants. Results show a very large variation in the energy value of the silages, linked to the hybrid utilized, and under the strong influence of cell-wall digestibility (CUDndf). On average, the energy value of maize is 0.89 UFL (fodder unit fort milk), but the measured values ranged from 0.74 to 1.01 UFL. Various comparisons showed for instance that the early-heading hybrids are more digestible than the late heading ones, and that the more recent cultivars are on average less digestible than the old ones. Lastly, new tools for the prediction of the in vivo digestibility of the organic matter, or of the NDF, should give the breeders the possibility of creating cultivars with better feeding values.

Télécharger l'article

PDF - 177,50 ko