Numéro #33

15 mars 1968

L'information en matière de production fourragère

L'amélioration des pâturages destinés aux vaches laitières

auteur :

Dans les départements de la Haute-Marne, de la Haute-Saône et des Vosges, le lait est la principale spéculation mais le niveau moyen d'intensification des surfaces fourragères est faible. Compte tenu des situations financières de bien des exploitations et du niveau de production des herbages, le premier progrès à réaliser consiste à améliorer les prairies destinées au pâturage des vaches laitières.Dans cette perspective, les efforts de la vulgarisation ont porté sur des démonstrations de pâturage tournant avec fertilisation et contrôle des résultats sur l'ensemble de l'exploitation, puisque toute action technique a des répercussions au niveau de celle-ci.Les résultats de l'opération de vulgarisation ont été positifs (hausse notable de la production de lait/ha).Les obstacles rencontrés dans la diffusion des techniques d'intensification viennent de l'agriculteur lui-même (méfiance, routine) ou sont de nature technique (le pâturage tournant doit être facile à installer et permettre d'augmenter le chargement).
Une bonne diffusion des techniques a été observée là où celles-ci répondaient à un besoin pressant d'agriculteurs dont l'exploitation était adaptable aux conditions nouvelles. Une mauvaise diffusion des techniques est liée au décalage trop marqué (distance, importance, niveau technique) entre l'exploitation pilote et les autres.Enfin le contrôle de l'action technique d'intensification devrait s'exercer non seulement au niveau de l'exploitation, mais aussi au niveau de la commune et de la petite région. Les comparaisons qui pourraient être faites devraient permettre de mieux ajuster le travail de vulgarisation. 

Mots-clés : | | |
The improvement of pastures for dairy cows

In the departments Haute-Marne, Haute-Saône and Vosges, milk is the main agricultural product, but the mean level of intensification of the forage area is low. Allowing for the financial situations of many farms and the production levels of grasslands, the first step is to improve the pastures grazed by dairy cows.With this aim in view, extension work has been concentrated on demonstrations of rotational grazings, with fertilization and checking of the results on the farm scale as it is at this level that any technical operation will lead.The results of this extension action were positive (signal increase in milk yield per acre).The difficulties encountered in the circulation a better adjustment of the extension work of intensification techniques stem from the farmers themselves (mistrust, routine), or else are of a technical nature (a rotational grazing should be easy to lay down and lend itself to an increased stocking rate).
A good circulation of techniques was observed where these answered a pressing need of farmers whose holdings were adaptable to new conditions. A bad circulation of techniques is linked with too large gaps (distance, size, technical level) between the model farm and the others.Lastly, the technical intensification action should be checked not only at the farm level, but also at the level of the village or of the small region. The comparisons thus drawn will make possible. 

Télécharger l'article

PDF - 438,54 ko