Numéro #164

07 décembre 2000

La fertilisation raisonnée des prairies

L'analyse d'herbe pour piloter la fertilisation phosphatée et potassique des prairies. Exemples d'application de la méthode

auteur : | co-auteurs :

L'analyse d'herbe met en évidence l'absorption insuffisante ou excessive de P et de K. En rendant compte a posteriori de la disponibilité de ces éléments (dans le sol et par la fertilisation, minérale ou organique) et de l'aptitude de la prairie à les prélever, l'analyse d'herbe est un très bon outil de diagnostic pour piloter la fertilisation P et K des prairies.
Les indices de nutrition P et K de la prairie calculés suite à l'analyse d'herbe ont été établis à partir de bases physiologiques décrites dans l'article. L'interprétation agronomique de ces indices est donnée ainsi que le protocole de prélèvement de l'herbe. Selon l'objectif recherché, deux niveaux de diagnostic peuvent être mis en œuvre, l'un portant sur la pratique de fertilisation de l'éleveur et l'autre permettant d'apprécier le niveau des réserves en P et en K du sol mobilisables à court terme. L'application de cette méthode en tant qu'outil de développement est ensuite illustrée dans deux régions françaises : le Puy-de-Dôme, à l'échelle d'un groupe d'agriculteurs, et le Pas-de-Calais, à l'échelle d'une petite région.

Mots-clés : | | | | | | | |
Herbage analysis as a means of steering the phosphatic and potassic fertilization of pastures. Examples of the application of this method

The analysis of a representative sample of herbage from a pasture gives evidence of insufficient or excessive absorptions of P and K. Herbage analysis, as an a posteriori evidence of the availability of these nutrients (in the soil and through mineral or organic dressings) and of the pasture’s aptitude to take them up, is a very useful diagnostic tool for the steering of the P and K fertilization of the pastures.
The P and K nutrition indices of a pasture were calculated from herbage analysis results, on the basis of the physiological considerations described in this paper. The agricultural interpretation of these indices and the method of herbage sampling are given. Two levels of diagnosis may be considered, according to one’s objectives, the one bearing on the farmer’s fertilizing practices, and the other giving an assessment of the short-term availability of the P and K reserves in the soil. Two examples are given to illustrate how this method can be applied as a regional tool of development : one in Puy-de-Dôme, for a group of farmers, and the other in Pas-de-Calais, on the scale of a small region.

Télécharger l'article

PDF - 1,45 Mo