Numéro #0

15 septembre 1987

La forêt et l'élevage en région méditerranéenne française

Pratiques anciennes et perspectives d'utilisation fourragère des arbres

auteur : | co-auteurs :

Les pratiques anciennes d'utilisation fourragère des arbres dans la val­lée des Duyes (Alpes-de-Haute-Provence) sont décrites et confrontées à diverses sources bibliographiques.
Après la guerre de 1914, on observe une grande diversification de la conduite des troupeaux. C'est dans les exploitations où l'irrigation est impossi­ble mais qui sont largement pourvues en espaces de parcours et en main d'oeuvre que les pratiques d'affouragement avec feuilles et fruits d'arbres vont persis­ter le plus longtemps. Ces ressources assurent l'essentiel de la ration hiverna­le des brebis de réforme ou qui ne sont pas en production, ou du troupeau, lors­que la pénurie menace; elles représentent également l'alimentation régulière des chèvres.
Diverses pratiques étaient utilisées: la "rame au sol" (distribution occasionnelle de branchages verts de chênes, saules, peupliers, ormes, frênes, mur ier s et cytise aubour), la "ramée" (constitution de fagots pour la consomma­tion hivernale, les feuilles séchées restant sur les rameaux; pratiquée à des rythmes de coupe variables selon l'essence et la localité) ; les glands de cer­tains chênes blancs étaient récoltés puis distribués en hiver aux ovins.
Quelques estimations des volumes fournis sont réalisées et les perspec­tives d'utilisation actuelle de telles ressources discutées. 

Mots-clés : | | | | | | | | |
Ancient practices and future prospects for the forage use of trees

The ancient practices of using trees as a forage in the valley of "Les Duyes" (Alpes-de-Haute-Provence) are described and compared to various bibliogra­phical data.
After World War 1, the methods of stock-raising were greatly diversi­fied. The farms where irrigation is impossible, and where large areas of rough grazings and abundant labour are availab1e are those where feeding stock with the leaves and fruits of trees persisted longest. These resources constitute most of the Winter diet of culled ewes or of ewes out of production, or indeed of all animals in the case of a menace of fodder shortage ; they are also the re­gular feed of the goats.
Various practices were in use: "soil-leafage" (an occasional distribu­tion of green boughs of oaks, willows, poplars, elms, ashes, mulberry-trees, and laburna), "leafage" (were faggots are made, with the dry leaves remaining on the twigs, to serve as a Winter feed ; cutting intervals varyied with the tree spe­cies and the villages) ; the acorns of certain pubescent oaks were gathered and distributed to the sheep in Winter.
Some estimations are made of the forage volumes yielded, and the pros­pects for the present utilization of these ressources are discussed. 

Télécharger l'article

PDF - 1,21 Mo